Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Royale Introduction

  • : SoSo-A-Lu.over-blog.com
  • SoSo-A-Lu.over-blog.com
  • : Bienvenue dans mon vaste Royaume. Prenez un siège et savourez ce que la littérature peut vous offrir de mieux...
  • Contact

Chut, sa majesté lis...

Recherche Royale

Derniers ajouts à la PAL de Sa Majesté

Fever by Karen Marie Moning Darkest Powers by Kelley Armstrong

Firelight by Sophie Jordon The Hunger Games by Suzanne Collins

Mercedes Thompson by Patricia Briggs Night Huntress by Jeaniene Frost

Trylle Trilogy by Amanda Hocking The Vampire Diaries by L.J. Smith

Vampire Academy by Richelle Mead

Chicagoland Vampires by Chloe Neill Fever by Karen Marie Moning

Guild Hunter by Nalini Singh The Hunger Games by Suzanne Collins

 Luxe by Anna Godbersen Night Huntress by Jeaniene Frost

Parasol Protectorate by Gail Carriger Perfect Chemistry by Simone Elkeles

 The Princess Diaries by Meg Cabot Revenants by Amy Plum

Southern Vampire by Charlaine Harris Trylle Trilogy by Amanda Hocking

Uglies by Scott Westerfeld Vampire Academy by Richelle Mead

 Lux by Jennifer L. Armentrout  Birthmarked by Caragh M. O'Brien

 Starcrossed by Josephine Angelini

 

 Fondatrice du:        

THE GUILD HUNTER SERIES RAPHAEL ORIGINAL FAN CLUB Série: Chasseuse de Vampires

 15 fans recensés (MAJ le 03/05/2012)  -

 

 

 

Plus que fière d'être membre du :              

b&b&d forever 

 

 

 

Je participe au SWAP VO en binôme avec ma Sujette Ismérie.

Mai 2013 !

swap vo 2013 

 

 

582650 363044487127930 1749502241 n

 

tumblr memy7tYXqS1rmx935o1 500

Sa majesté ne fait pas que lire

lesmills les mills

" Fitness is a battle. Welcome to the front line ! "

" Be unstopable ! "

" That burning sensation in your legs is called mediocrity "

 

Et n'oubliez pas que...

Mon Blog se Nourrit

28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 10:25

midnighters,-tome-1---l-heure-secrete- westerfeld scott

Le Mots de l'Editeur :

" Il existe une ville, aux Etats-Unis, où le temps s'arrête à minuit. Plus un être ne bouge, tout semble figé... S'ouvre alors l'heure secrète. Le monde appartient aux darklings, des créatures maléfiques qui rodent dans les ténèbres. Seuls quelques ados, nés à minuit pile, sont capables d'évoluer dans cet espace-temps. Ils se surnomment entre eux les midnighters. Tous ont des pouvoirs spéciaux. Tous, sauf Jessica Day. Pourtant, les créatures de l'ombre sentent en elle un danger redoutable et sont prêtes à l'éliminer... "

garanti sans spoilers

Mon avis :

Reçu au cours du SWAP Dystopie de la part de Julia, ce livre est le premier tome d’une trilogie d’un auteur que j’ai découvert grâce à sa saga Uglies. J’avais adoré l’histoire et le style et j’ai cru que je retrouverais la même magie avec ce livre mais j’ai vite déchanté.

L’auteur a choisit un style vraiment trop jeunesse et utilise plus d’une fois des formes simplistes et des raccourcis trop gros pour que l’on puisse passer outre. Les personnages sont peux recherchés, plats et sans grand intérêt. J’ai eu du mal à les discerner les uns des autres car ils n’ont pas spécialement de traits de caractère propres pour en faire des personnages à proprement parler. C’est dommage car avec un peu plus de profondeur il y aurait eu possibilité de faire quelque chose de bien meilleur.

L’histoire en elle-même est originale et inédite pour moi. Le monde qui s’arrête de tourner pour tous sauf pour un petit cercle d’élus qui ont des pouvoirs et doivent se battre contre des forces très anciennes, leurs moyens de défense primaires, etc. sont des idées que j’ai su apprécier. Il y a eu un véritable travail de la part de l’auteur à ce niveau. Là où il en manque, en revanche, c’est dans la forme des phrases, des dialogues et des pensées. Je vous ai d’ailleurs sélectionnés quelques citations qui m’ont soit exaspéré, soit fait rire :

p. 154 : « Il souriait de nouveau. Jessica s’aperçut qu’elle aimait bien le sourire de Jonathan ».

p. 171 : « Sa voix était curieusement fêlée, et elle se demanda si elle s’était cogné la tête. Elle éprouva un vertige : souffrait-elle d’une commotion cérébrale, ou était-elle en train de tomber amoureuse ? »

p. 271 : « Quelqu’un apporta même un panneaux indicateur planté dans une pièce de béton, et tout le monde rit et applaudit quand il se tordit dans le feu et noircit. Jessica espérait que personne n’aurait d’accident de la route à cause de cette soirée. »

p. 298 : « Sous la peau du darkling roulaient des muscles durs comme des boutons de porte. »

Et ceci n’est qu’un échantillon du style employé qui, je le répète, est vraiment passable.

Pour conclure, je dois dire que je suis quand même assez déçue par cette lecture. Je ne m’attendais pas à quelque chose d’aussi peu travaillé et simpliste. Il m’est arrivé plusieurs fois d’avoir envie de stopper ma lecture et c’est ce qui me fait dire que je ne lirais surement pas la suite.

couronne 

Repost 0
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 19:39

... ont rejoint ma PAL la semaine dernière !

Chers lecteurs, chers sujets,

Comme vous avez pu le remarquer, le blog n'a pas bien été mis à jour ces dernières semaines. Et bien c'est normal car j'étais en vacances à l'étranger, et plus précisément au Portugal pour ma cure de santé mentale annuelle (comprendre: décompression du stress accumulé pendant l'année écoulée).

Bien que j'avais emmené de quoi lire (3 livres) je n'en ai lu aucun par manque de temps. Mais en revanche j'en ai acheté, voyez plutôt:

 

 Downloads

 

De gauche à droite nous avons:

* "Sonhos Encantados" (ou Rêves Enchantés): 3e volet d'une série que je n'ai pas encore commencée (je ne m'en suis rendue compte que plus tard), c'est une romance magique. Il sera donc question de sorcières, de pouvoirs et d'amour.

*"Foge" (ou Fuis): lui aussi 3e volet d'une saga, "Dream Catchers", dans laquelle j'ai déjà lu le T1. N'ayant pas trouvé le T2 en magasin, je m'en vais me débrouiller pour l'avoir sur le net. Pour savoir de quoi ça parle, je vous invite à lire mon avis du premier volet.

* "Deusa do Mar" (ou Déesse de la Mer): 1er volet d'une saga écrite par l'auteur de la Maison de la Nuit. Il sera question de sirènes, d'amours et de légendes.

Autant vous dire que j'ai hâte de lire mes trouvailles.

A très vite,

Sa Majesté!

couronne

Repost 0
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 21:17

mississipi hillary jordan

Le Mots de l'Editeur :

" Dans le Vieux Sud sauvage des années 40, Laura et Henry luttent pour élever leurs enfants sur une terre ingrate. Laura sait qu'elle ne sera jamais heureuse dans cette ferme isolée et sans confort. Lorsque deux soldats rentrent du front, elle se sent renaître peu à peu. Empoisonné par le racisme, cet univers de boue, de désirs et de mort verra la sauvagerie tout emporter...

Un premier roman magistral sur fond de bruit et de fureur. "

garanti sans spoilers

Mon avis :

Voici un livre qui change beaucoup de ce que j’ai l’habitude de lire. Et je n’aurais surement pas sauté le pas de sa lecture si je n’avais pas eu la chance de le gagner l’an dernier à un concours sur la page Facebook des éditions 10/18.

La première impression que l’on a avec ce roman c’est celle d’une Amérique profonde, conservatrice et rudimentaire. On est loin des Etats Unis des strass et des paillettes. Ici on est au cœur de cette Amérique qui souffre avec ses paysans et leurs espoirs de fortune ; et de ses noirs américains qui caressent le rêve fou d’être totalement libres de leurs gestes et respectés en tant qu’êtres humains.

Le ton de ce livre est rude et sombre. C’est vraiment quelque chose qui frappe car il nous permet de nous rendre compte dès les premières pages que nos personnages ne seront pas gâtés, que l’on ne doit pas s’attendre à un happy end. Ce côté sombre et dérangeant est donc le ciment de cette histoire qui voit évoluer plusieurs groupes de personnages

Il y a tout d'abord les blancs, propriétaires terriens et agriculteurs avec Laura, Henry et Pappy. Puis il y a les noirs qui travaillent pour eux avec Florence et  Hap. Et enfin nous avons les soldats avec Jamie et Ronsel.

Pour moi Pappy a été l'être le plus détestable de ce roman, suivi de près par son fils Henry. Ils sont bloqués dans des principes racistes auxquels je n'adhère pas du tout. Au contraire, j'ai énormément aimé Ronsel et ses parents Florence et Hap. Ce que j'ai tant aimé en Ronsel c'est la force dont il fait preuve, l'envie de s'en sortir et de prouver que même s'il est noir il n'en demeure pas pour autant humain, intelligent et doté d'une âme.

Au final je n'ai pas de reproches à faire à ce livre mais il se situe quand même loin du coup de coeur. En fait il m’est même difficile d'en parler car c'est vraiment une lecture très singulière avec des messages sur le racisme, la guerre et la précarité. C’est une fresque d’un temps que beaucoup d’entre nous oublient quand ils pensent à l’Amérique. Car l’Amérique c’est aussi ça si l’on creuse un peu.

En bref? Une plongée dans l'Amérique profonde du milieu des années 40 où le racisme, la guerre mondiale et l'espoir forment un récit sombre et fort.

couronne

Repost 0
4 août 2012 6 04 /08 /août /2012 22:13

Chers lecteurs, Chers sujets,

Après un mois de juin désastreux, je suis vraiment contente d'avoir remonté la pente et d'avoir pu lire un peu plus que prévu.

En effet, en juillet j'ai lu 5 livres pour 1 865 pages. Dans ces livres je n'ai pas eu de coup de coeur mais malheureusement une déception avec Delirium. J'ai aussi savouré mes retrouvailles avec Betsy dans Queen Betsy 6 et surtout avec Merit dans Les Vampires de Chicago 5.

Et voilà, c'est tout pour le moment.

Bonne vacances à ceux qui en ont et à bientôt !

(cliquez sur les couv' pour les avis)

across-the-universe-beth-revis ok      vampireetflippee queen betsy 3 maryjanice davidson     retrouvailles interdites kate bridges harlequin historique

Delirium 1 lauren oliver      Les vampires de chicago t5 chloe neill

couronne

Repost 0
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 20:37

Chers lecteurs, chers sujets,

Aujourd'hui et sans raison particulière (si ce n'est que ça servira de fil rouge jusqu'au premier jour de mes vacances) je vous propose de gagner le lot de magnifiques marques pages ci-dessous. Il a généreusement été fournit par les Editions Scrineo.   DSC01641

Pour participer rien de plus simple. Envoyez-moi simplement votre adresse complète avec un petit mot gentil (pas besoin d'alexandrins, de rimes ou autres hein?!) et poli (j'insiste) à l'adresse: concours_sosoalu[@]yahoo.fr.

Objet du mail: "Concours MP d'été avec les Editions Scrinéo".

Le concours est ouvert du 27/07/2012 au 10/08/2012 minuit pétantes.

Bonne chance à tous,

Sa Majesté!

couronne


 Règlement :Jeu ouvert à la France et à l'international. Une seule participation par foyer (même nom, même adresse). Je me réserve le droit de ne pas accepter des participations qui ne respectent pas un minimum de politesse.

Les gagnants seront désignés par tirage au sort avec des papiers et la main innocente d'une personne de ma famille. A la fin du concours j’annoncerais les gagnants à la fois sur le blog et sur Facebook et expédierais le lots aussi vite que je peux (c'est à dire sûrement à mon retour de vacances ou avant si j'ai le temps).

Je ne me porte pas responsable des pertes dues au transport.


Repost 0
26 juillet 2012 4 26 /07 /juillet /2012 19:21

morsures en eaux troubles les vampires de chicago 5 chloe n

Le Mots de l'Editeur :

"Avec la multiplication des manifestations contre les vampires et la ville qui menace d’adopter une loi sur le fichage des surnaturels, les temps n’ont jamais été aussi durs pour les créatures à crocs. Mais lorsqu’un sort fait virer au noir absolu le lac Michigan, la situation risque de dégénérer totalement. Merit doit mener l’enquête pour découvrir l’identité du responsable et l’arrêter avant qu’il ne soit trop tard, pour les vampires comme pour les humains..."

garanti sans spoilers

Avis du T1, T2, T3 et T4 !

Mon avis :

Après une attente que je qualifierais d'interminable étant donné la fin du tome 4 (qui était un réelle torture), j’ai enfin pu me procurer et lire le dernier né de la saga Les Vampires de Chicago. Cette attente aura valu le coup car, sans pour autant aller jusqu’au coup de cœur,  j’ai énormément aimé ma lecture.

Nous retrouvons Merit et les vampires Codogan une courte période après les évènements tragiques de la fin du dernier tome. Ils essayent d’avancer et de faire avec ce grand chamboulement dans leur vie. Merit est encore très affectée par la perte qu’elle a subit. Mais elle ne va pas avoir beaucoup de temps pour ressasser ses sombres pensées car une vague d’évènements magiques inexpliqués va frapper la ville et la mettre sans dessus dessous. Et c’est sans compter sur le curateur envoyé par le PG qui est bien décidé à pourrir la vie à tous les Cadogan.

Encore une fois la sauce a pris avec moi. Dès les premières pages j’ai senti ce qui fait que j’aime les écrits de Mme Neill. Elle manie avec beaucoup de savoir-faire et d’intelligence les outils d’un bon livre de bit-lit (action, humour, amour, sensations, mythes, etc.) et continu de nous proposer des personnages qui évoluent, qui sont attachants et humains (le comble quand on sait que ce sont des vampires pour la plupart). Merit est sans conteste une de mes héroïnes préférées du genre car il est facile d’en être proche. De plus elle est droite, juste, incisive et passionnée; tout ceci étant parfaitement dosé. 

L’écriture de l’auteur reste simple, fluide et sans fioritures, ce qui est un vrai plaisir. J’aime énormément son style qui me fait toujours passer un très bon moment. L’intrigue développée dans ce tome est bien ficelée et bien menée. Même si je me doutais de la fin (oui, j’avoue, j’ai feuilleté les dernières pages avant même de l’avoir commencé, je suis une vilaine curieuse) je n’ai pas eu un seul moment où j’ai pu mettre en doute les actions qui nous y amènent. Et je suis vraiment mais alors vraiment contente de ce dénouement que j’avais imaginé et espéré très fort pour qu’il se réalise, et ce dès la fin du tome 4 (allez-y, appelez-moi Mme Irma !).

En bref ? Un 5e tome qui est à la hauteur de mes attentes, sans fausses notes et mené avec beaucoup de savoir-faire. Encore une fois je suis sous le charme de cette saga et je n’attends maintenant qu’une chose : pouvoir lire le tome 6 parce qu’il promet!couronne

Repost 0
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 20:55

Delirium 1 lauren oliver

Le Mot de l'Editeur :

" Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme le plus grand des maux. Un monde où tous les adultes de 18 ans subissent une opération du cerveau pour en être guéris. A quelques mois de subir à son tour « la Procédure », Lena fait une rencontre inattendue… Peu à peu elle découvre l’amour et comprend, comme sa mère avant elle, qu’il n’y a pas de plus grande liberté que laisser parler ses sentiments. Même si cela implique de quitter ses certitudes…
« Ils prétendent qu’en guérissant de l’amour nous serons heureux et à l’abri du danger éternellement. Je les ai toujours crus. Jusqu’à maintenant. Maintenant, tout a changé. Maintenant, je préférerais être contaminée par l’amour ne serait-ce qu’une seconde plutôt que vivre un siècle étouffée par ce mensonge»." 

garanti sans spoilers

Mon avis :

Depuis sa sortie je n’en entends que du bien. Et comme parfois j’aime un peu aller à contre courant, j’ai attendu et encore attendu avant de me le procurer et ensuite encore un peu avant de le lire. J’avais commencé ce livre avec beaucoup d’espoirs qui ont vite été refroidis... Explications.

La lecture de ce livre s’apparente plus à un tour de montagnes russes qu’à une lecture proprement dite. J’ai d’abord commencé par un courent ascendant avec la découverte du genre, des personnages et de l’histoire. Puis j’ai été propulsée dans un courant descendant quand j’ai constaté le rythme lent et l’inexistence d’action. Heureusement un courant ascendant est arrivé avec l'apparition d’Alex qui a  toutefois vite été évincé par une nouvelle période de stagnation dans l’histoire, pour terminer par un fort courant ascendant. Ce n’est peut être pas une manière très conventionnelle de cataloguer une lecture mais c’est vraiment comme ça que je l'ai ressenti.

Pour entrer un peu plus dans les détails, je vais vous dire en deux points pourquoi j’ai du faire une pause de presque un mois avant de me décider à finir ce livre :

Le manque de dialogues.

OMG, je n’aurais jamais cru qu’un auteur puisse faire ça. Tout au long du livre j’ai été face à des tonnes et des tonnes de narration (oh enfer !!) qui s’enchainaient chapitre après chapitre, seulement entrecoupés par de courtes périodes de dialogues. Je me sentais noyée dans les descriptions, pensées et états d’âmes de Lena.

Le manque évident d’action.

Certes je ne m’attendais pas à un roman d’aventures mais ayant maintenant une certaine expérience de la dystopie, je m’attendais à ce qu’il y ai plus de mouvements, de rébellion et de, de, de... de quelque chose quoi ! Les scènes romantiques et les scènes d’action sont donc mes moments préférés du livre.

Mis à part ces deux points qui ont contribuer à me gâcher la lecture, j’ai quand même apprécié certaines choses comme les personnages. A certains moments mon affection pour Hana prenait le pas sur celle portée à Lena et vis versa. Cependant je n’ai pas spécialement réussi ni à m’identifier à elles ni a y m’attacher. J’ai aussi aimé la poésie de l'oeuvre même si le style ne m’a pas du tout convaincue. Certaines de ses réflexions sont à garder dans un coin de notre cerveau car elles sont vraiment censées. Et puis j’ai aussi aimé et même adoré la fin. Elle est pour moi la plus belle partie du roman. Elle est forte en émotions et on sent enfin que quelque chose se réveille.

En bref ?? Un livre qui fait naître des sentiments contradictoires en moi, entre le "j’ai bien aimé" et le "c’était quoi ça ?". J'admets que sa lecture n’a pas été faite dans un moment où j’avais la tête prête pour le style et sa nouveauté. Cependant, il est clair que ce qui m’a vraiment gênée est ce trop plein de narration. Si le tome 2 est totalement dans le même genre, je ne sais pas si je me laisserai tenter.

couronne

 

Repost 0
22 juillet 2012 7 22 /07 /juillet /2012 10:32

Chers lecteurs, chers sujets,

Il y a peu j'ai été taguée par une nouvelle copinaute avec laquelle je parle souvent de livres en VO. Depuis que je la connais ma liste d'envies de livres en anglais ne cesse d'augmenter. Mmmm attention à mon porte monnaie Aveline lol.

Passons maintenant au TAG voulez-vous?! C'est darti mon kiki!

 

1>Ton dernier coup de cœur littéraire?

Les tomes 2 et 3 de Pouvoirs Obscurs. J’ai adoré la plume de l’auteur, les personnages et l’univers. Pour des livres répertoriés en jeunesse/jeunes adultes, ils m’ont surpris par leur maturité et m’on touchée. On ne tombe pas dans la facilité ou le cul-cul quand il est question de sentiments. Pour tout ça j’en ai fait un gros coup de cœur !


2> Une série à conseiller et pourquoi?

Pas une mais deux.

La première avec The Vampire Diaries. Parce que j’adore les acteurs choisis qui incarnent leur rôle à la perfection. Parce que je trouve que le scénario est bien écrit et qu’il est rare que j’y note un faux pas. Cette série me fait passer du rire aux larmes en un clin d’œil avant de me faire revenir à l’angoisse. Et puis je suis sous le charme diabolique de Damon et je suis une fan de Caroline, j’adore cette vampire !

Et la deuxième avec The Mentalist. J’adore Jane et son sourire légendaire. Regarder cette série me fait toujours passer un agréable moment et puis j’aime énormément l’humour de cette série.


3> Un film?

Je ne suis pas une grande fan de cinéma mais j’ai été agréablement surprise par l’adaptation du premier volet de Hunger Games. Je trouve que le rendu sur grand écran et vraiment fidèle au livre. Il transmet bien les sensations ressenties au cours de la lecture... même si un film ne peut en aucun cas être plus plaisant qu’un livre.


4> Une saga de livres incontournable?

Ceux qui me suivent régulièrement ne seront pas surpris si je leur dit que ma saga incontournable est : Les Chroniques de MacKayla Lane.

Pour son univers si spécial et si passionnant. Pour ses personnages aux multiples personnalités et pour les battements de cœur qu’ils nous procurent. Pour la plume de l’auteur et pour son originalité. Mais soyons honnêtes, c’est surtout pour son Barrons et pour les jeux du chat et la souris entre lui et Mac qu’on aime cette saga!

Mais je pourrais vous donner quelques autres sagas que j’affectionne : Kate Daniels, Chasseuse de Vampires, Chasseuse de la Nuit, Les Vampires de Chicago, Hunger Games, Pouvoirs Obscurs, La Communauté du Sud, Queen Betsy, Mercy Thompson, Fruit Basket (manga), la saga des Frères Fuentes – Irrésistible-, Trylle Novel (VO)...


5> Un livre qu’il faut absolument lire?

Sans grande hésitation : Le Petit Prince. Ce livre est un véritable bijou de sagesse et de beauté. Il est tellement plein de messages qu’il faut être attentif à ne pas en louper un seul.


6> Une passion à nous faire découvrir?

Ah oui, les cours de fitness LesMills. Une vraie tuerie. J’en suis devenue fan et addict en moins d’un mois alors que ce n’était pas gagné car il faut savoir que le sport et moi ça n’a jamais été une histoire d’amour, jusqu’à maintenant en tout cas !

Aujourd’hui je fais ces cours-ci : BodyViveCxWorxBodyAttack.

Et j’aspire à faire celui-là : BodyPump, et pourquoi pas celui-là un de ses jours : BodyStep.


7> Le héros ou l’héroïne de romans qui t’exaspère et pourquoi?

La tout de suite je n’en ai pas qui me vient à l’esprit mais le genre geignard, neuneu et sans charisme me fait à coup sur soupirer et pester.


8> Qui voudrais tu rencontrer et pourquoi?

JZB, alias Barrons. Ah la la, ça fait rêver les filles non ?!

Mais en personne qui existe vraiment j’aimerais rencontrer Bruno Mars et qu’il me chante un petit morceau, comme ça, a capela. J’adore sa voix et ses chansons me mettent toujours de bonne humeur.


9> Le genre littéraire qui te rebute?

Je dirais les livres horreur/terreur. Je n’aime pas les frissons liés à la peur quand je regarde la TV alors dans un livre, brrrrrr !!!


10> Aimes-tu lire en musique ou dans le calme?

Dans le calme et seulement dans le calme sinon je n’arrive pas à me concentrer et je ne retiens rien de ce que je lis.


11> Si tu devais définir un livre par saison, qu’est-ce que ce serait?

Je dirais un bon livre de vampires pour l’automne à cause d’Halloween et tout ça. Un Harlequin pour l’hiver car il fait froid et qu’il faut bien se réchauffer. Un livre jeunesse pour le printemps parce que je suis généralement super occupée et qu’il me faut quelque chose de léger. Et enfin un bon livre poignant et touchant pour l’étéparce qu’il faut se faire des souvenirs qui durent quand arrivera le froid.

Et voilà, ce sera tout pour aujourd'hui!

A bientôt!

Sa Majesté...

couronne

Repost 0
sofiaportos - dans TAGs
commenter cet article
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 18:52

retrouvailles interdites kate bridges harlequin historique

Le Mots de l'Editeur :

" Calgary (Canada), 1895.
Julia O'Shea enrage. Si elle veut continuer d'élever son fils décemment, elle doit sauver son journal de la faillite - et, pour cela, obtenir coûte que coûte une interview du scandaleux Ryan Reid, dont le retour inopiné à Calgaryfait déjà murmurer. Mais pourquoi faut-il que cet homme, qui peut aujourd'hui la sauver du naufrage, soit précisément celui qui l'a abandonnée autrefois ? Qui a disparu après avoir commis l'irréparable, alors qu'elle l'aimait passionnément, envers et contre tous ? Dieu merci, Julia ne se sent plus le cœur naïf et romantique. Désormais, elle est une femme. Une femme prête à affronter Ryan Reid sans payer le prix fort. "

garanti sans spoilers

Mon avis :

Gardé bien au chaud dans la PAL depuis plus d’un an pour un moment où je n’aurais vraiment pas envie de lecture sérieuse ou fantastique, ce fut enfin le moment de découvrir l’histoire de Julia et de Ryan.

Julia est une jeune femme -veuve- propriétaire d’une gazette locale qui ne paye pas de mine mais qui est sa fierté. Elle travaille d’arrache-pied pour obtenir des scoops et faire tourner son affaire. D’autant plus qu’elle a un employé à qui elle doit verser un salaire, son grand papa et son jeune garçon à charge. C’est une femme blessée dans son amour propre, manquant sacrément de force de caractère, qui s’apitoie quand même pas mal sur elle-même et qui a trouvé un souffre-douleur tout droit sorti de sa jeunesse pour passer ses rancunes et son amertume.

Ce bouc émissaire est nommé Ryan. Jeune homme d’une des familles les plus fortunées de la ville, il l’a cependant quittée (la ville, bien sûr) suite à une bagarre qui a mal tournée. Rebel, chercheur d'embrouilles et coureur de jupons émérite il s’est forgé une mauvaise réputation qui lui colle à la peau. Et quand après 10 ans d’absence sans aucune nouvelle il revient en ville on peut dire que ça jase et que tout le monde est sur lecoup, y compris Julia qui a trouvé là le scoop qu’il lui faut pour sauver son journal (et accessoirement sa misérable petite vie de femme pauvre qui s’auto apitoie sur elle-même et ressasse comme une litanie son passé ô combien douloureux).

C’est donc de là que nous commençons l’histoire qui, même si nous connaissons déjà la fin (qui a dit que les romans à l’eau de rose sont imprévisibles ??), a quand même réussi à me surprendre plus par la façon dont elleest écrite qu’a proprement parler par la manière dont elle est menée. Il faut savoir que l’auteur n’est pas allé bien loin dans le style et que tous les clichés du genre son présent (même l’éternel "Elle se sentait irrémédiablement attirée par lui" avec tout le tralala). Les ardeurs de chacun, leur sentiments, leurs raisons de ne pas se céder et surtout leur passé commun : tout est écrit de manière tellement banale que j’ai dû me faire violence pour ne pas lever les yeux au ciel (j’aurais eu une tendinite à force !). Ce que je trouve dommage dans ce genre de livres c’est que les auteurs reprennent tous le même vocabulaire, le même schéma et surtout les mêmes raisons et explications données par les personnages. Un peu de nouveauté ne ferait pas de mal pour changer.

Cependant, je ne peux pas dire que tout le livre comporte des points négatifs (j’ai quand même réussi à le finir non ?). J’ai aimé le développement fait par l’auteur sur le combat contre les incendies à cette époque coloniale en Amérique, en plus d’avoir eu une approche du monde du journalisme à une époque où les techniques modernes d’information n’existaient pas. De plus, grâce à l’auteur et a mon sens inné pour la contradiction, j’ai pu m’enrichir de quelques notions de culture générale sur l’invention des jeans et du stylo en faisant quelques recherches sur le net.

En bref ? Une romance pas extraordinaire dans la forme mais qui dans le fond est assez sympathique. Quelques redondances de style liées au genre qui peuvent devenir lassantes mais finalement rattrapées par l’envie de découvrir cette époque.

Repost 0
15 juillet 2012 7 15 /07 /juillet /2012 14:21

vampireetflippee queen betsy 3 maryjanice davidson

Le Mots de l'Editeur :

" Avec son mariage qui approche à grands pas, Betsy Taylor, la reine des vampires, sait déjà que les prochaines semaines ne seront pas de tout repos. Heureusement, garder son sang-froid, ça la connaît. Mais quand Sinclair, son fiancé, disparaît en même temps que ses amis et ses proches, Betsy commence à paniquer. Seule, inquiète pour les gens qu’elle aime, elle ne peut faire confiance à personne pour les retrouver et découvrir qui est derrière tout ça. Elle ignore encore que son enquête va changer la face du monde des vampires… "

garanti sans spoilers

Mon avis :

Après un tome 5 vraiment décevant (qui n’avait d’ailleurs pas fait l’objet d’une chronique tant j'avais eu du mal) je dois avouer que c’est un vrai plaisir de voir qu’ici nous avons un roman plus aboutis et plus passionnant. Même si il ne révolutionne pas la saga j’ai aimé retrouvé les remarques plus ou moins « gentille garce égoïste » de Betsy. Son franc parlé et son esprit tordu me font toujours aussi rire.

J’ai aimé le mystère gardé tout au long du livre sur les évènements bizarres qui se passent. J’avais un mauvais pressentiment grâce à quelque chose que j’avais lu dans le premier quart du livre mais quand ça c’est confirmé j’étais quand même étonnée. Les scènes Eric-Betsy sont bien moins présentes mais elles sont remplacées par des Bébé Jon-Betsy plus que savoureuses. Je ne peux pas m’empêcher de les imaginer tout les deux : lui le bébé aux grands yeux innocent et elle la vampire un peu folle et immature. Un sacré tableau !

Dans ce tome nous avons le plaisir de faire connaissance avec une meute de loups garous nommée « je cogne et ensuite je parle » (ahum, je plaisante…), ce qui apporte un petit plus. Je me souviens d’ailleurs de la scène pour les essayages de la robe de mariée de Betsy qui m’avait bien fait sourire.

En ce qui concerne l’écriture de Mme Davidson, je ne trouve toujours rien à redire. C’est frais, simple et aéré. Un vrai plaisir en somme. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé la note écrite par l’auteur (en plus de la dédicace qu’elle m'a faite bien sur hihi) au début du livre qui est comme une demande de pardon pour le désastre du tome 5.

En bref ? Un tome qui remonte la catastrophe du précédent et qui me donne envie de connaitre la suite. C’est encore une fois un moment de détente et de rire qui font du bien. 

couronne

Repost 0