Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Royale Introduction

  • : SoSo-A-Lu.over-blog.com
  • SoSo-A-Lu.over-blog.com
  • : Bienvenue dans mon vaste Royaume. Prenez un siège et savourez ce que la littérature peut vous offrir de mieux...
  • Contact

Chut, sa majesté lis...

Recherche Royale

Derniers ajouts à la PAL de Sa Majesté

Fever by Karen Marie Moning Darkest Powers by Kelley Armstrong

Firelight by Sophie Jordon The Hunger Games by Suzanne Collins

Mercedes Thompson by Patricia Briggs Night Huntress by Jeaniene Frost

Trylle Trilogy by Amanda Hocking The Vampire Diaries by L.J. Smith

Vampire Academy by Richelle Mead

Chicagoland Vampires by Chloe Neill Fever by Karen Marie Moning

Guild Hunter by Nalini Singh The Hunger Games by Suzanne Collins

 Luxe by Anna Godbersen Night Huntress by Jeaniene Frost

Parasol Protectorate by Gail Carriger Perfect Chemistry by Simone Elkeles

 The Princess Diaries by Meg Cabot Revenants by Amy Plum

Southern Vampire by Charlaine Harris Trylle Trilogy by Amanda Hocking

Uglies by Scott Westerfeld Vampire Academy by Richelle Mead

 Lux by Jennifer L. Armentrout  Birthmarked by Caragh M. O'Brien

 Starcrossed by Josephine Angelini

 

 Fondatrice du:        

THE GUILD HUNTER SERIES RAPHAEL ORIGINAL FAN CLUB Série: Chasseuse de Vampires

 15 fans recensés (MAJ le 03/05/2012)  -

 

 

 

Plus que fière d'être membre du :              

b&b&d forever 

 

 

 

Je participe au SWAP VO en binôme avec ma Sujette Ismérie.

Mai 2013 !

swap vo 2013 

 

 

582650 363044487127930 1749502241 n

 

tumblr memy7tYXqS1rmx935o1 500

Sa majesté ne fait pas que lire

lesmills les mills

" Fitness is a battle. Welcome to the front line ! "

" Be unstopable ! "

" That burning sensation in your legs is called mediocrity "

 

Et n'oubliez pas que...

Mon Blog se Nourrit

17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 18:52

retrouvailles interdites kate bridges harlequin historique

Le Mots de l'Editeur :

" Calgary (Canada), 1895.
Julia O'Shea enrage. Si elle veut continuer d'élever son fils décemment, elle doit sauver son journal de la faillite - et, pour cela, obtenir coûte que coûte une interview du scandaleux Ryan Reid, dont le retour inopiné à Calgaryfait déjà murmurer. Mais pourquoi faut-il que cet homme, qui peut aujourd'hui la sauver du naufrage, soit précisément celui qui l'a abandonnée autrefois ? Qui a disparu après avoir commis l'irréparable, alors qu'elle l'aimait passionnément, envers et contre tous ? Dieu merci, Julia ne se sent plus le cœur naïf et romantique. Désormais, elle est une femme. Une femme prête à affronter Ryan Reid sans payer le prix fort. "

garanti sans spoilers

Mon avis :

Gardé bien au chaud dans la PAL depuis plus d’un an pour un moment où je n’aurais vraiment pas envie de lecture sérieuse ou fantastique, ce fut enfin le moment de découvrir l’histoire de Julia et de Ryan.

Julia est une jeune femme -veuve- propriétaire d’une gazette locale qui ne paye pas de mine mais qui est sa fierté. Elle travaille d’arrache-pied pour obtenir des scoops et faire tourner son affaire. D’autant plus qu’elle a un employé à qui elle doit verser un salaire, son grand papa et son jeune garçon à charge. C’est une femme blessée dans son amour propre, manquant sacrément de force de caractère, qui s’apitoie quand même pas mal sur elle-même et qui a trouvé un souffre-douleur tout droit sorti de sa jeunesse pour passer ses rancunes et son amertume.

Ce bouc émissaire est nommé Ryan. Jeune homme d’une des familles les plus fortunées de la ville, il l’a cependant quittée (la ville, bien sûr) suite à une bagarre qui a mal tournée. Rebel, chercheur d'embrouilles et coureur de jupons émérite il s’est forgé une mauvaise réputation qui lui colle à la peau. Et quand après 10 ans d’absence sans aucune nouvelle il revient en ville on peut dire que ça jase et que tout le monde est sur lecoup, y compris Julia qui a trouvé là le scoop qu’il lui faut pour sauver son journal (et accessoirement sa misérable petite vie de femme pauvre qui s’auto apitoie sur elle-même et ressasse comme une litanie son passé ô combien douloureux).

C’est donc de là que nous commençons l’histoire qui, même si nous connaissons déjà la fin (qui a dit que les romans à l’eau de rose sont imprévisibles ??), a quand même réussi à me surprendre plus par la façon dont elleest écrite qu’a proprement parler par la manière dont elle est menée. Il faut savoir que l’auteur n’est pas allé bien loin dans le style et que tous les clichés du genre son présent (même l’éternel "Elle se sentait irrémédiablement attirée par lui" avec tout le tralala). Les ardeurs de chacun, leur sentiments, leurs raisons de ne pas se céder et surtout leur passé commun : tout est écrit de manière tellement banale que j’ai dû me faire violence pour ne pas lever les yeux au ciel (j’aurais eu une tendinite à force !). Ce que je trouve dommage dans ce genre de livres c’est que les auteurs reprennent tous le même vocabulaire, le même schéma et surtout les mêmes raisons et explications données par les personnages. Un peu de nouveauté ne ferait pas de mal pour changer.

Cependant, je ne peux pas dire que tout le livre comporte des points négatifs (j’ai quand même réussi à le finir non ?). J’ai aimé le développement fait par l’auteur sur le combat contre les incendies à cette époque coloniale en Amérique, en plus d’avoir eu une approche du monde du journalisme à une époque où les techniques modernes d’information n’existaient pas. De plus, grâce à l’auteur et a mon sens inné pour la contradiction, j’ai pu m’enrichir de quelques notions de culture générale sur l’invention des jeans et du stylo en faisant quelques recherches sur le net.

En bref ? Une romance pas extraordinaire dans la forme mais qui dans le fond est assez sympathique. Quelques redondances de style liées au genre qui peuvent devenir lassantes mais finalement rattrapées par l’envie de découvrir cette époque.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Aidoku 05/08/2012 11:46


J'adore cette collection, car n arrive toujours à apprendre 2-3 petites détails historiques. ^^

sofiaportos 05/08/2012 13:56



C'est vrai. Comme quoi lire de la romance peut instruire aussi :)



Cess 19/07/2012 16:33


Je passe mon chemin, assez de livres moyens à lire pour pas m'en rajouter...

sofiaportos 19/07/2012 19:25



C'est sur, je bien de ton avis :)



Candyshy 18/07/2012 09:31


Bon je vois que tu es restée très gentille quand même, bon ben par contre aucune envie de lire ce livre ^^

sofiaportos 18/07/2012 18:48



Tiens ça ne m'étonne pas ^^



Aveline 17/07/2012 19:31


Oh, mais quelle sévérité dont tu fais preuve, ma reine! :D Chez Harlequin, faut pas s'attendre à un soupçon d'originalité. T'as lu une scène de sexe, tu les as toutes lues , le même langage comme
tu dis, les mêmes défauts et tout... Mais ça reste un plaisir coupable d'en lire *chut* Tu me verras jamais en lire en public


 


Sinon, ça y est, j'ai lu et chroniqué le 1er épisode de Godspeed et c'est vrai que je suis d'accord avec toi au niveau de la romance (carrément) invisible. Encore heureux que le résumé du 2eme
tome nous dise que Elder et Amy vont se battre pour leur histoire d'amour ténue. Je le précise bien, ténue :P

sofiaportos 17/07/2012 19:47



Non plus, je lis ça en privé XD 


 


Pour Goodspeed je vais aller lire ton avis et pour le 2... voyons voir ce que va donner ce "ténue" lol



didi8921 17/07/2012 19:26


ah quand on se lance dans ce genre de livres, on sait tout de suite à quoi s'attendre, c'est sur ^^ mais c'est bien finalement, que tu ai réussi à accrocher à l'histoire ! Bisous tout plein de
soleil du Portugal ;p

sofiaportos 17/07/2012 19:48



Ahhh t'y es déjà?? Chanceuse!! Moi je part mi aout :) Profites en bien ^^ Bisous