Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Royale Introduction

  • : SoSo-A-Lu.over-blog.com
  • SoSo-A-Lu.over-blog.com
  • : Bienvenue dans mon vaste Royaume. Prenez un siège et savourez ce que la littérature peut vous offrir de mieux...
  • Contact

Chut, sa majesté lis...

Recherche Royale

Derniers ajouts à la PAL de Sa Majesté

Fever by Karen Marie Moning Darkest Powers by Kelley Armstrong

Firelight by Sophie Jordon The Hunger Games by Suzanne Collins

Mercedes Thompson by Patricia Briggs Night Huntress by Jeaniene Frost

Trylle Trilogy by Amanda Hocking The Vampire Diaries by L.J. Smith

Vampire Academy by Richelle Mead

Chicagoland Vampires by Chloe Neill Fever by Karen Marie Moning

Guild Hunter by Nalini Singh The Hunger Games by Suzanne Collins

 Luxe by Anna Godbersen Night Huntress by Jeaniene Frost

Parasol Protectorate by Gail Carriger Perfect Chemistry by Simone Elkeles

 The Princess Diaries by Meg Cabot Revenants by Amy Plum

Southern Vampire by Charlaine Harris Trylle Trilogy by Amanda Hocking

Uglies by Scott Westerfeld Vampire Academy by Richelle Mead

 Lux by Jennifer L. Armentrout  Birthmarked by Caragh M. O'Brien

 Starcrossed by Josephine Angelini

 

 Fondatrice du:        

THE GUILD HUNTER SERIES RAPHAEL ORIGINAL FAN CLUB Série: Chasseuse de Vampires

 15 fans recensés (MAJ le 03/05/2012)  -

 

 

 

Plus que fière d'être membre du :              

b&b&d forever 

 

 

 

Je participe au SWAP VO en binôme avec ma Sujette Ismérie.

Mai 2013 !

swap vo 2013 

 

 

582650 363044487127930 1749502241 n

 

tumblr memy7tYXqS1rmx935o1 500

Sa majesté ne fait pas que lire

lesmills les mills

" Fitness is a battle. Welcome to the front line ! "

" Be unstopable ! "

" That burning sensation in your legs is called mediocrity "

 

Et n'oubliez pas que...

Mon Blog se Nourrit

25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 00:00

humaine rebecca maizel

Le Mot de l'Editeur:

" Je te libère...

Je te libère, Lenah Beaudonte.

Garde espoir et sois libre...
Ce sont les derniers mots dont je me souviens. Avant eux, j'étais la vampire la plus belle et la plus cruelle de tous les temps. Maintenant, je suis une jeune fille de 16 ans, je veux sentir le soleil sur ma peau et ce que c'est qu'être amoureuse. Je veux savoir ce que ça fait de redevenir humaine... "

 

Mon avis:

Quand j’ai pour la première fois posé les yeux sur ce livre j’étais loin de me douter qu’il recelait une histoire de vampires. Je me disais que cette couverture délicate, avec ce bleu si pur ne pouvait qu’évoquer une dystopie. Mais dès le début du livre je n’ai pu douter que ce choix était tout à fait approprié pour l’histoire que nous avons entre les doigts.

Je ne vais pas y aller par quatre chemins : ce roman passe tout près du coup de cœur, c’est dommage mais certaines choses ne m’ont pas autant enchanté que d’autres.

Pour commencer j’avoue m’être ennuyé jusque la moitié du livre. De plus, le caractère nombriliste et égocentrique de Lénah m’a presque fait abandonner à mi parcours. Ensuite je trouve que le partage en 2 parties n’a pas lieu d’être. Elles sont inégales et n’apporte rien de plus à l’histoire ni à la casi inexistante intrigue.  Car il ne faut pas s’y tromper, on n’est pas en présence d’un récit classique sur les vampires avec  leurs batailles, leurs soifs, leurs désirs, etc. mais plutôt d’une ode à la vie et à la renaissance en tan qu’humain.

Le déclic est arrivé lorsque Lenah commence à nous faire ressentir sa douleur, sa rage et  sa frustration trop longtemps emprisonnée en elle en tant que vampire  et nous fait voir le monde à travers ses nouveaux yeux d’être humain. A partir de là je n’ai plus lâché le roman tellement je me suis sentie happée par ses descriptions aux mots justes et extrêmement bien choisis.

L’auteur nous livre ici une histoire d’amour (un peu cliché, certes), une histoire d’amitié mais aussi une histoire de liens et de loyauté. En fait ce livre est une véritable apologie à la vie et à tout ce qui nous fais vibrer et vivre, tout simplement.

Alors traitez moi de madeleine si je vous dis que j’ai pleuré comme un bébé pendant les dernières pages, moi je m’en fiche, parce que la beauté de la vie telle qu’elle est décrite ici vaut bien quelques petites larmes.

 

Ce livre à fait l'objet d'une LC sur Livraddict organisée pas Agnah. Pour voir d'autres avis c'est par iCi !

-----

Et un petit trailer ça vous dis??

Repost 0
24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 08:32

POUVOIRS-OBSCURS---TOME-1---L-INVOCATION

Le Mot de l'Editeur:

" Si Chloé était dans un film, personne ne douterait d'elle quand elle avoue voir des fantômes. Dans la vraie vie, son père et sa tante l'envoient à Lyle House, un institut psychiatrique spécialisé pour ados. Les médecins y prétendent qu'elle souffre de schizophrénie.
Mais les pensionnaires ont l'air de cacher eux aussi quelques secrets... Et Chloé ne serait pas étonnée de trouver des squelettes cachés dans les placards. Quand un de ses camarades lui dit qu'elle est peut-être nécromancienne, elle décide de découvrir la vérité sur son pouvoir et sur l'étrange endroit où elle est enfermée. "

garanti sans spoilers

Mon avis :

J’ai longtemps hésité à commencer la lecture de cette nouvelle trilogie alors même qu’elle m’appelait de sa douce voix de sirène depuis le présentoir du libraire. En plus de sa couverture, c’était le nom de son auteur qui m’attirait la plus.

La première chose qui m’a frappé est le changement de ton radical dans l’écriture de Kelley Armstrong. Après avoir lu les deux premiers tomes de Femmes de l’Autremonde, j’avoue que je n’ai noté aucune similitude dans le style.

L’histoire démarre doucement, trop doucement même car ce rythme lent m’a un peu fait piquer du nez. Pendant de longues pages on suit l’adaptation de Chloé à Lyle House et à sa nouvelle condition. Mais petit à petit, les choses évoluent, l’intrigue se met en place. Les personnages qui jusque la ne faisait que parti du décor commencent à interagir de façon plus intéressante et à être plus présents. Le récit se fluidifie et hop nous voici embarqués dans une histoire de fantômes.

En ce qui concerne les personnages, je dirais qu’ils sont plein de potentiel pour la suite. Cholé m’a semblé un peu frivole, je ne dirais pas niaise mais je n’ai pas non plus eu l’impression qu'elle soit une lumière. J’espère que dans les tomes suivants elle va s’endurcir et surtout prendre les choses en main. Pour Rae j’avoue avoir eu du mal à la cerner. Elle est un peu trop euphorique à mon goût. Quand à Tori, une bonne correction au martifouette (ou une bonne paire de baffes) ne lui ferait pas de mal. Du côté des garçons, pas de MP en vu (bon, normal, on est en jeunesse ici) mais j’ai une énorme préférence pour Derek au détriment de Simon. Que voulez vous, j’ai toujours aimé les marginaux !

En ce qui concerne l’histoire, j’ai été sensible au sujet de la nécromancie car c’est un thème peu traité et que je ne connais pour ainsi dire presque pas. Ici l’auteur le traite de façon tellement réaliste qu’à plusieurs reprises j’en ai eu des frissons, et pas de plaisir croyez moi !

Pour faire bref: nous avons ici un premier tome bien construit, riche en informations et en sensations. La fin est une vraie surprise. Malgré le petit accro avec le début du livre, je vous conseille vivement cette lecture.

 

Merci ma petite Jess. pour ce gracieux prêt

-------

Comme d'habitude, voici un book trailer:

Repost 0
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 18:32

maintenant c'est ma vie meg rosoff

Le Mots de l'Editeur:
" Daisy, new-yorkaise de quinze ans mal dans sa peau, voit son univers chamboulé l'été où elle part vivre chez ses cousins, dans la campagne anglaise : pour la première fois de sa vie, elle tombe follement, éperdument amoureuse, et tout est parfait. Mais à la suite d'un attentat kamikaze au centre de Londres, une guerre totale éclate - qui pourrait bien être le prochain grand conflit de notre XXIe siècle. Brusquement, Daisy se voit coupée du reste du monde et de ceux qu'elle aime. Et là, tout bascule... "

Mon avis:

Quand ce livre était sortit, sa jolie couverture toute scintillante, pleine de beaux papillons qui incitent au rêve m’avais intriguée. Quand je l’ai vu à la bibliothèque je n’ai donc pas résisté à le mettre dans mon sac.

Je n’avais pas lu beaucoup d’avis sur ce roman, et je dirais tan mieux car j’ai pu me lancer dans cette histoire sans aprioris. Car, si j’avais su qu’ici les dialogues sont inexistants je pense que je ne l’aurais jamais lu. En effet, d’un bout à l’autre de l’histoire nous sommes dans la tête de Daisy. On plonge dans un univers particulier au cœur de la plus belle mais aussi la plus retirée des campagnes anglaises. Ici les jeunes gens sont habités par quelque chose d’étrange, une sorte de communion avec ce qui les entoure mais rien qui ne puisse être qualifié de surnaturel. Des évènements plus ou moins banaux vont constituer la vie de notre héroine jusqu’au jour où tout va basculer ...

Et c’est la que l’auteur m’a perdue ! Moi qui au début était enthousiasmé par ce récit d’un grenre nouveau ! Ceci dit, j’ose croire que ceux et celles qui me suivent depuis un moment déjà ont pu se rendre compte que les gros pavés de narration sont la cause de quelques mauvaises critiques de ma part.

J’ai eu beaucoup de mal à me situer dans le temps. Je sais que l’on est dans un présent? / passé ? / futur? proche car il est question de téléphone portable et d’emails mais en même temps certaines descriptions ne me semblent pas crédibles. C'est cette incertitude quand à l'époque qui m’a un peu déboussolée.

Au final, je ressort de cette lecture avec des sentiments mitigés mais pas totalement déçue. Je me demande si je ne suis pas passé à côté de ce livre en fin de compte ...

Repost 0
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 19:54

obsession-black-moon-catherine-kalengula

Le Mots de L'Editeur:

" Gisèle, une jeune danseuse française, débarque à New York dans le but de faire carrière dans l'un des mythiques théâtres de Broadway. Mais elle rate sa première audition et voit ses rêves s'envoler. Pourtant, elle est remarquée par le propriétaire du théâtre, qui lui propose un poste en attendant de trouver une place de danseuse dans un spectacle. Mais bientôt, des phénomènes étranges se manifestent autour de Gisèle. Elle apprend alors qu'un jeune danseur s'est suicidé dans le théâtre, des décennies auparavant. Serait-ilpossible que la présence qu'elle ressent lorsqu'elle s'entraîne en cachette sur la scène du théâtre et qui semble l'enlacer, soit un fantôme ? "

 

Mon avis:

Le mois dernier, pendant une de mes escapades à ma petite bibliothèque chérie, ce livre avait déjà atterrie chez moi. En ayant d’autres à lire plus "urgents" je l’ai rendu sans le lire, mais grâce à la chronique de Didi je l’ai réemprunté et cette fois il ne m’a pas échapé!

Pour être totalement honnête, je ne l’ai pas lu dès le premier coup car je pensais que le style serait trop jeunesse, que le thème ne me plairais pas (n’oubliez pas, chers lecteurs, que je suis plutôt histoires aux longues dents) mais surtout j’ai eu peur de voir un remake du Fantôme de l’Opéra.

Après avoir enfin sauté le pas, je dois dire que je ressens une pointe de déception. En fait, je n’ai pas tellement adhéré à  certains aspects de l’histoire, trop caricaturaux à mon goût  (comme Chance le fantôme). De plus, j’ai eu du mal à me représenter Gisèle qui est censé avoir 19 ans mais qui dans mon imaginaire n’en avais que 15 ou 16. Cet écart est surement dû à la couverture qui fait vraiment plus jeune. Je regrette aussi que la fin ne soit pas plus exploitée et que le livre soit aussi court, il y aurait de la matière pour en faire plus sans dénaturer l’essence de l’histoire.

Malgré tout et même si mon avis est mitigé j’ai quand même apprécié ce livre. Il se lit vite (en un après midi), a un rythme régulier, ne s’embarrasse pas de fioritures. La simplicité de l’écriture se marie bien au caractère de notre danseuse, qui m’a semblé forte et fragile à la fois. J’ai été sensible au style appliqué à chaque changement de chapitre, ces "vagues" ondulantes reprennent celles de la couverture et rappellent le souffle de Chance.

Pour conclure sur ce livre, je dirais que malgré les quelques imperfections notés j’ai quand même pris du plaisir à la lecture. Je vous le conseille entre deux lectures plus sérieuses ou deux gros bouquins, il saura vous détendre à coup sûr.

 

Repost 0
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 18:04

dark divine T1 bree despain

Le Mots de l'Editeur:

" Grace Divine fait de son mieux pour être à la hauteur des attentes de sa famille. Mais quand son premier amour et le pire ennemi de son frère, le mystérieux Daniel, revient en ville, tout bascule. Grace doit choisir entre son attirance grandissante pour lui et sa loyauté envers son frère. Or, en se rapprochant de Daniel, elle va découvrir une vérité effrayante et inconcevable qui va bouleverser sa vie entière. "

  Attention! Peut contenir des spoilers!!!

Mon avis:

Voilà une petite année que ce livre était dans le top 20 de ma wish list. Ne le croisant plus sur les têtes de gondole des librairies et autres magasins je n’y pensais plus jusqu'à ce que ma bibliothécaire me rappelle à ses bons souvenirs…

En commençant cette histoire je ne m’attendais pas à ce que j’y ai trouvé. J’ai tout d’abord pensé à une historie du genre de Hush Hush avec un Patch lourdaud (désolé pour celles qui aiment) et une Nora nunuche. Ensuite j’ai eu peur que le style ne soit trop jeunesse (facteur qui m’a fait abandonner ma précédente lecture).

Alors, que dire si ce n’est que je suis agréablement surprise par ce livre ! J’ai adoré le personnage de Grace. Le jeu de mots avec son nom est d’ailleurs bien pensé sachant que son père est Pasteur. Elle a un petit quelque chose d’attachant et de frais. J’ai aussi beaucoup aimé Daniel de par son côté joueur et grave à la fois. En fait, je n’ai pas de critique particulière sur les personnages qui, bien que n’étant pas beaucoup recherchés, correspondent totalement au genre et catégorie du livre.

C’est un livre qui se lit vite (une soirée), bien et qui est agréable à la lecture. L’auteur ne complique pas l’histoire avec des détails inutiles ou des descriptions à rallonge, et ça, j’apprécie !

Le petit bémol cependant concerne la couverture qui peut induire en erreur. Bien quelle soit très jolie je ne pense pas qu’elle reflète le côté loup garou et "monstre" de l’histoire. D’ailleurs avant de me rendre compte que le sujet serait les loups garous, je pensais me retrouver aux prises avec une histoire de pouvoirs obscurs et de démons. Comme quoi, encore une fois, l’habit ne fait pas le moine.

Au final et pour faire bref, j’ai beaucoup aimé ce premier tome des aventures de Grace et Daniel. Je suis maintenant impatiente que ma bibliothécaire se procure le deuxième opus pour que je puisse vite en profiter !

 Comme c'est une nouvelle série mais que je l'ai emprunté je ne perd pas de points au challenge:the end of the story Toujours 0pts

Repost 0
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 18:27

VAMPIRE-ACADEMY---TOME-1---SOEURS-DE-SANG

Le Mots de l'Editeur:

Seule votre meilleure amie peut vous protéger de vos ennemis...

Saint-Vladimir est une école privée hors du commun : à l’abri des regards indiscrets, de jeunes vampires y apprennent la magie. Rose Hathaway est une Dhampir et elle doit assurer la protection de sa meilleure amie Lissa, Princesse Moroï. Elles ont fugué pour fuir la menace de mort qui pesait sur Lissa au sein même de l’Academy, mais elles y ont été ramenées de force. Ces menaces sont-elles réelles ou sont-elles le fruit de leur imagination ? Quelles sont les véritables raisons qui les ont poussées à partir ?

Mon avis:

Le voici enfin. Le livre que Cess, en particulier (bouhhh la vilaine tentatrice), voulait absolument que je lise au plus vite. Et bien voilà c’est fait, et que dire d’autre si ce n’est que j’en redemande !

Mais développons un peu et commençons par les petits défauts.

En commençant ce livre je me suis sentie perdue entre toutes les appellations : Strigoï, Moroï, Damphir. Ce n’est que vers le milieu que j’ai enfin pu y voir plus clair. Autre chose qui m’a frappée c’est l’impression de happy end avec des monologues de Rose sur ce qui se passe après tel ou tel événement (je ne sais pas si je suis bien claire la lol). C’est comme si l’histoire était sur le point de s’achever (ouf ! non !).  Enfin, j’ai eu un peu de mal à me faire à ce registre « ado » venant de R. Mead. J’ai l’habitude d’être plongée dans un univers bien plus adulte avec ses autres séries.

Mais mis à part cela, que dire de plus sinon que j’ai vraiment, vraiment aimé ce livre. Cela n’en fait pas un coup de cœur pour autant. Je vais attendre la suite pour cela.

Et que dire des personnages ? Je les aime bien mais j’espère quand même que Lissa va être moins mollassonne dans la suite. Quant à Rose, je l’adore, j’aime sa répartie, son esprit et sa façon d’être. Et Dimitri? Et bien celui la il aiguise ma curiosité et … pour le moment c’est tout. Je n’y vois pas encore un MP digne de ce nom mais je souhaite de tout cœur changer d’avis au plus tôt.

C’est donc un premier tome qui pose de solides bases pour la suite et qui nous laisse bien des questions sur le bout de la langue. Vous l’aurez compris, j’ai adoré ce 1er tome. Un grand merci à TheChouille pour me l’avoir offert au cours du SWAP Twilight. Maintenant j’ai vraiment hâte de voir comment tout ce petit monde va évoluer.

 

Repost 0
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 12:06

comment-se-debarasser-d-un-vampire-amoureuxLe Mots de l'Editeur:

" Jessica attendait beaucoup de son année de Terminale : indépendance, liberté, fêtes... Elle n'avait certainement pas vu venir Lucius Vladescu !

Adoptée seize ans plus tôt en Roumanie, Jessica découvre avec stupeur qu'elle est fiancée à un prince vampire depuis sa plus tendre enfance, et qu'il a bien l'intention de réclamer sa promise.

Séduisant, ténébreux, romantique, Lucius est persuadé que Jessica va lui tomber dans les bras. Malheureusement, la jeune fille a d'autres projets et pas la moindre envie de suivre un inconnu en Roumanie, tout prince vampire qu'il soit.

Beth Fantaskey signe une comédie romantique pleine de suspense et de rebondissements, où Jessica livre des conseils avisés aux amoureuses de vampires... et aux autres ! "

Mon avis:

Avec sa si jolie couverture et son titre énigmatique, j’avais envie de lire ce livre depuis sa sortie. Maintenant que c’est faite je ne peu ni dire que je suis déçue ni totalement charmée.

Explication…

Quand j’ai commencé la lecture j’ai été frappée la simplicité des phrases et la banalité des situations. Je me suis vite dit que ce livre allait être un navet. J’ai trouvé que certaines actions arrivaient trop brusquement et manquaient de transitions. En continuant dans ma lecture je me suis rendue compte du coté gauche de certains échanges entre les personnages.

Les personnages, parlons-en tiens ! Je les ai trouvés assez peu construis pour ne pas dire vides et caricaturaux. Ils n’ont pas vraiment réussi à me toucher. Je dirais même que si je devait classer Lucius par rapport à Patch (petit clin d’œil pour Cess lol) sur une échelle de valeures, ils se disputeraient le bas du tableau.

Et pourtant, je n’arrive pas à m’expliquer comment ce livre m’a tenue éveillée jusque tard dans la nuit.  Peut être à cause des lettres que Lucius écrit à son oncle Vasile qui sont vraiment drôles. Sa manière de comparer les habitudes des jeunes américains aux siennes est vraiment hilarante.

Ou c'est peut être à cause de l’approche différente du vampirisme. L’auteur exploite les vieux mythes d’Europe de l’Est pour en faire naitre un prince et une princesse vampire. Ici on est vampire dès sa naissance mais les aptitudes doivent être déclenchées au passage à l'âge adulte.

Un très bon point pour ce livre quand même: peu de passages descriptifs ou autre litanies qui alourdissent le récit.

Vous l’aurez donc compris, c’est un livre que j’ai aimé lire mais auquel il manque quelque chose pour je puisse lui donner une bote note. Selon moi il est surtout à réserver pour les jeunes adultes.

Repost 0
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 20:03

HUSH HUSH BECCA FITZPATRICK- Le Mots de l'Editeur:

 " Un amour interdit au coeur d'une guerre millénaire

Depuis la mort de son père, Nora tente de mener une vie d'adolescente normale. En cours de biologie, elle fait la connaissance de Patch, un garçon très séduisant, provocateur et mystérieux… Comment peut-il en savoir autant sur elle? Se cacherait-il derrière les agressions dont elle est victime? Mais Nora a beau se méfier, il est déjà trop tard… Sa route a croisé celle des anges déchus. Elle est au coeur d'une bataille qui la dépasse. "

Mon avis:

Il est de certaines lectures qui ne nous transcendent pas, qui ne nous tiennent pas en haleine, qui ne nous font pas chavirer le cœur ou triturer les méninges. Il est de certaines lectures qui sont comme celle-ci….

La première chose qui a attiré mon attention c’est bien sur cette magnifique couverture. Comment ne pas aimer cette représentation de l’ange déchu ?! Cette image est annonciatrice du climat du livre…ou pas !

J’ai vraiment été déçue par les personnages. Pour ne citer que les principaux je dirais que Nora et Vee sont assez niaises, nunuches et puérils avec quelques rares sursauts de maturité. Patch (pff rien que son nom me donne mal à la tête) est vraiment un cliché du tue l’amour à lui tout seul: peu subtil alors qu’il croit l’être, lourd comme pas possible et vraiment incernable mais dans le mauvais sens su terme. Oui je sais Cess, je savais à quoi m’en tenir après avoir lu ton magnifique Top 10 mais bon j’ai quand même été super déçue par ce personnage.

En ce qui concerne l’histoire je n’ai pas trouvé qu’elle ai un réel intérêt. Le fond est absent et j’ai ressenti comme un vide et une envie de vite fait bien fait dans les actions. Les pseudos péripéties ne m’ont pas du tout tenue en haleine. J’ai trouvé l’idée centrale peu développée et je n’ai pas vu l’ombre de la guerre millénaire annoncée sur la 4ede couverture. En plus, et comme déjà dit par mes consœurs bloggeuses, j’ai noté quelques ressemblances avec Twilight-Fascination dans le début du roman.

Malgré tout, et en ayant lu de bonnes critiques, j’ai quand même voulu continuer la lecture dans l’espoir de voir l’histoire changer, d’où le fait que je l’ai rapidement fini. Pour donner deux petits points positifs je dirais que les longueurs sont absentes et que l’idée de la téléportation de Nora est vraiment intéressante. Mais bon, encore une fois je ne suis pas séduite par une histoire d’anges et ça commence à devenir une fâcheuse habitude.

Vous l’aurez surement compris, mon avis est vraiment mitigé et il tend  beaucoup vers le négatif. Ce n’est donc pas un roman qui entre dans la courte catégorie des livres que je plébiscite et recommande.

Repost 0
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 19:21

le petit prince a de st exupéry

Attention, coup degif gratuit coeur

Le Mots de l'Editeur:

" Imaginez-vous perdu dans le désert, loin de tout lieu habité, et face à un petit garçon tout blond, surgi de nulle part. Si de surcroît ce petit garçon vous demande avec insistance de dessiner un mouton, vous voilà plus qu'étonné ! À partir de là, vous n'aurez plus qu'une seule interrogation : savoir d'où vient cet étrange petit bonhomme et connaître son histoire.

S'ouvre alors un monde étrange et poétique, peuplé de métaphores, décrit à travers les paroles d'un "petit prince" qui porte aussi sur notre monde à nous un regard tout neuf, empli de naïveté, de fraîcheur et de gravité. Très vite, vou découvrez d'étranges planètes, peuplées d'hommes d'affaires, de buveurs, de vaniteux, d'allumeurs de réverbères.

Cette évocation onirique, à laquelle participent les aquarelles de l'auteur, a tout d'un parcours initiatique, où l'enfant apprendra les richesses essentielles des rapports humains et le secret qui les régit : "On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux." "

Mon avis:

La première fois que j’ai eu ce livre entre les mains je devais avoir douze ou treize ans. Je me souviens qu'il était au programme du cours de français et je me rappel en avoir gardé un bon souvenir. Il avait été dépaysant et totalement féerique. Sur le coup je n’avais pas tout compris mais aujourd’hui, en le relisant, j’ai redécouvert une œuvre magnifique. Antoine-de-Saint-Exupery-Le-Petit-Prince-et-le-Renard-38060

Les illustrations de l’auteur sont tout bonnement superbes et enchanteresses. Les phrases sont pleines de sens et forment un livre plein d’émotions, de beauté mais aussi de simplicité. C’est un petit plaisir de lecture vraiment émouvant et qui donne beaucoup à réfléchir sur la nature humaine, la vie que l’on mène et le prix qu'on lui attribue. C’est poignant et à mon avis sans défauts. Il est court mais au même temps d’une incroyable richesse.

Ce livre est un véritable chef d’œuvre que tout le monde devrait avoir lu au moins une fois dans sa vie rien que pour pouvoir s’imprégner de la poésie qui en émane. Au delà de cette apparente poésie,  le nombre de messages flurin mort petit princepar page est impressionnant. Je dirais même que ce roman est peut être plus approprié aux adultes ou jeunes adultes qu'a des enfants qui ne sont pas toujours capables de saisir tout le sens des sous entendus.

Vous l’aurez donc compris, ce livre figure dans le top des livres que je recommande, plébiscite et aime par-dessus tout. Un bijou à l’état brut ! Un énorme coup de coeur!

Ce roman à fait l’objet d’une lecture commune sur Livraddict. Pour savoir ce qu’en on pensé les autres participants, c’est par  IcI que ça se passe.

Je remercie Vero pour avoir organisé cette LC, je suis ravie d’avoir pu redécouvrir cet univers et toute cette beauté. 

Bonus : ce livre comporte tellement de citations de qualité et de belles phrases que je n’ai pu me décider à vous mettre celles que je préfère. Ici vous trouverez les plus belles de toutes.

Repost 0
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 20:44

tricheuse anna godbersenLe Mots de L'Editeur:

" New York, février 1900. Henry Schoonmaker et sa nouvelle épouse Pénélope forment le couple le plus en vue de Manhattan, mais leur entente n'est qu'apparente. Elizabeth Holland, l'ancienne fiancée d'Henry que l’on avait crue morte, est de retour avec un lourd secret. Quant à Diana Holland, qui aime toujours Henry, elle n'a pas dit son dernier mot... "

 

Mon avis:

 

J’ai découvert cette série par hasard l’an dernier. D’abord attirée par la couverture puis  par le résumé et enfin par l’époque où se déroule l’histoire, j’ai vite été séduite par cet auteur et par ces personnages hauts en couleurs.

Ce roman se lit vite, bien, l’écriture est fluide et d’une grande finesse. Les descriptions sont précises, réalistes à tel point que l’on s’imaginerait porter ses somptueux atours dans de grandes et riches demeures. L’imagination dont l’auteur fait preuve pour les décors et autres menus détails force l’admiration.

Dans ce livre, nous évoluons avec des personnages complexes, au caractère recherché, aux manies exacerbées et au langage fleuri et distingué où l’on sent toute la puissance du sarcasme. On voit et ressent les choses de l’intérieur, on partage leurs peines autant que leurs joies et leurs espoirs. L’auteur sait parfaitement dresser le portrait psychologique de chacun, de sorte qu’ils soient crédibles et accessibles. Ce qui est étonnant pour ce genre de roman, c’est de voir autant de subtilités pour un seul personnage.

Bien qu’il n'y ait pas d’action, les rebondissements ne manquent pas surtout à la fin. Les dernières pages sont des plus innttendues et promettent un tome 4 assez différent des précédents.

Au final c’est encore une fois un tome magnifiquement bien mené. Un pur moment d’évasion et de finesse dans un monde de faux semblants et d’apparences.

Je n’ai pas résisté au plaisir de vous mettre les couvertures des autres tomes. Chacune des couvertures représentant le personnage clef du livre, soit: Elizabeth, Pénélope, Diana et Carolina.

the luxe 1

Rumours-book-cover-the-luxe-12364927-1280-800

Envy-book-cover-the-luxe-12364884-1280-800

9780061626319 0 Cover

Repost 0