Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Royale Introduction

  • : SoSo-A-Lu.over-blog.com
  • SoSo-A-Lu.over-blog.com
  • : Bienvenue dans mon vaste Royaume. Prenez un siège et savourez ce que la littérature peut vous offrir de mieux...
  • Contact

Chut, sa majesté lis...

Recherche Royale

Derniers ajouts à la PAL de Sa Majesté

Fever by Karen Marie Moning Darkest Powers by Kelley Armstrong

Firelight by Sophie Jordon The Hunger Games by Suzanne Collins

Mercedes Thompson by Patricia Briggs Night Huntress by Jeaniene Frost

Trylle Trilogy by Amanda Hocking The Vampire Diaries by L.J. Smith

Vampire Academy by Richelle Mead

Chicagoland Vampires by Chloe Neill Fever by Karen Marie Moning

Guild Hunter by Nalini Singh The Hunger Games by Suzanne Collins

 Luxe by Anna Godbersen Night Huntress by Jeaniene Frost

Parasol Protectorate by Gail Carriger Perfect Chemistry by Simone Elkeles

 The Princess Diaries by Meg Cabot Revenants by Amy Plum

Southern Vampire by Charlaine Harris Trylle Trilogy by Amanda Hocking

Uglies by Scott Westerfeld Vampire Academy by Richelle Mead

 Lux by Jennifer L. Armentrout  Birthmarked by Caragh M. O'Brien

 Starcrossed by Josephine Angelini

 

 Fondatrice du:        

THE GUILD HUNTER SERIES RAPHAEL ORIGINAL FAN CLUB Série: Chasseuse de Vampires

 15 fans recensés (MAJ le 03/05/2012)  -

 

 

 

Plus que fière d'être membre du :              

b&b&d forever 

 

 

 

Je participe au SWAP VO en binôme avec ma Sujette Ismérie.

Mai 2013 !

swap vo 2013 

 

 

582650 363044487127930 1749502241 n

 

tumblr memy7tYXqS1rmx935o1 500

Sa majesté ne fait pas que lire

lesmills les mills

" Fitness is a battle. Welcome to the front line ! "

" Be unstopable ! "

" That burning sensation in your legs is called mediocrity "

 

Et n'oubliez pas que...

Mon Blog se Nourrit

28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 18:15

Vampire Academy 5 - Lien de l'esprit richelle mead

 Tome 5 >> C'est l'heure de la remise des diplômes à l'académie et une nouvelle vie attend Rose et Lissa. Pourtant...
Pourtant, Rose ne parvient pas à oublier l'homme qu'elle aime. Elle aurait dû trouver la force de tuer le monstre qu'il est devenu. La prochaine fois qu'ils se rencontreront, il ne lui laissera pas le choix : il fera d'elle sa compagne d'immortalité, qu'elle le veuille ou non.

 

 

 

 

 

vampire academy tome 6 Sacrifice ultime richelle mead

 

 

 

Tome 6 >> Un meurtre. L'amour. La jalousie. Et un dernier sacrifice. La Reine est morte et le monde des Moroï ne sera plus jamais le même. Rose attend une exécution injuste et une seule personne est capable de l'en empêcher. La jeune dhampir ne peut compter que sur les deux hommes de sa vie, Adrian et Dimitri, pour la retrouver. Dans cette situation inextricable, Rose aura besoin de l'aide de ses ennemis et de remettre en question la confiance qu'elle portait à ceux qu'elle croyait de son côté. Et si, pour retrouver la liberté, Rose devait sacrifier ce qu'elle a de plus cher au monde ?

 

 

 Les résumés contenant des spoilers, surligner pour lire.

 

 garanti sans spoilers

Mon avis :

Ca y est !! Je l’ai fait !! J’ai enfin pris le temps de lire les deux derniers tomes de cette saga qui m’avaient été si gentiment offerts par ma sujette Didine à Noël dernier. Mais alors, qu’en ai-je donc pensé ?

Malheureusement pas de coup de coeur mais bien hereusement j'en ressort avec un enthousiasme débordant parce que j’ai vraiment adoré.  Malgré le fait que  mon intérêt qui avait été dans un premier temps croissant pour cette saga s’était un peu fané quelques fois, j’ai retrouvé cet univers avec un plaisir évident.

Ces deux derniers tomes recèlent d’innombrables surprises et révélations que ce soit au niveau des personnages ou des situations. Les chamboulements permanents que vivent les protagonistes ont évincé mes doutes  et m’on incité à tourner page sur page jusqu'à la dernière. L’auteur a vraiment su me surprendre (cf. dernière partie du tome 6) et faire en sorte que ses personnages se réinventent. On découvre de nouvelles facettes de chacun et c’est plutôt agréable. J’ai aussi apprécié que l’auteur fasse revenir sur le devant de la scène des personnages comme Jill, Sydney (que nous suivrons maintenant dans Bloodlines… J’ai vraiment hâte), sans parler d’Abe et de Janine.

Vous aurez donc compris que le point fort de cette fin de saga est sans conteste l’effet crescendo de surprise auquel nous faisons face à chaque page. Mais ce n’est pas tout car son écriture est aussi un point fort non négligeable pour apprécier la lecture. En restant fidèle à elle-même depuis le début de la saga, Mme MEAD a réussi à faire de ses personnages de base des êtres entiers et complets, avec un passé, un présent et un futur qui bien qu’il ne soit pas tous clairement définis sont pleinement crédibles  pour le monde dans lequel elle les fait évoluer.

De plus, tout au long des livres nous jonglons entre tragédies, rires, sentiments, craintes et espoirs. Un savant mélange qui me plait énormément et qui sert à créer un contexte agréable dans lequel on aime s’évader.

En bref, nous voici avec une fin de saga en apothéose que j’ai adorée. Beaucoup de problèmes trouvent enfin une solution mais heureusement tout n’est pas éclairé ce qui nous laisse un peu d’imagination. En fait je ne peux que vous les recommander et vous inciter à les lire... si ce n’est pas déjà fait !

 

*-*-*-*

Et un D comme Dimitri !

b&b&d forever

-*-*-

couronne

Repost 0
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 19:05

Deusa do Mar

[Lecture en version portugaise]

Le Mots de l'Editeur :

" Christine Canady, CC, est sergent de la Force Aérienne et le jour de son 25e anniversaire, après avoir bu un nombre incalculable de verres de champagne, elle fait une danse sur son comptoir de bar en demandant à la déesse de la terre de mettre plus de magie dans sa vie.

Le jour suivant, son vol a destination du Moyen Orient, dans un C-130, se termine par un désastre avec un avion qui s’échoue dans l’océan. Quand elle pensait que son destin était tracé et sa mort certaine, elle se rend compte qu’elle peut respirer sous l’eau et se retourne face à face avec la plus belle des sirènes.

Concédant à la sirène le désir d’être humaine, elles échangent leurs consciences et CC se voit immergé dans les intrigues de la cour des sirènes, et avec des difficultés à résister aux charmes du prétendant royal.

Mais le désir de retourner sur terre va amener CC à croiser le chevalier de ses rêves, se voyant par la même entrainée dans un dangereux triangle amoureux. "

Merci de créditer si vous utlisez le résumé.

garanti sans spoilersMon avis:

Attirée par sa couverture envoûtante et pleine de promesses c’est tout naturellement que j’ai sauté sur cette nouvelle saga de P. C. Cast pendant mes vacances annuelles au Portugal. Même si j’avais aimé le premier tome de la Maison de la Nuit, j’en avais gardé quelques réserves que j’espérais voir balayés par cette histoire . Ce ne fut malheureusement pas le cas.

Commençons d’abord par le point positif en parlant de l’idée de départ. Etant une grande fan de mythologies et de légendes mythologiques, j’ai adoré le concept ici développé de dieux et déesses, qu’ils soient d’origine marine ou terrestre. Les sirènes, les hippocampes, les dauphins et autres créatures donnent une dimension irréelle à ce livre et nous apportent une part de rêve non négligeable.

Mais bien que l’idée de départ fût bonne j’ai vite compris que ce livre et moi n’allions pas nous entendre. Tout d’abord je déplore ce style aussi simple et nian nian. Les personnages et les dialogues sont plats et qui plus est éxaspérants de banalité. J’ai plusieurs fois eu l’impression de me trouver au pays des Bisounours. De plus, certains virages dans l’histoire m’ont fait dresser les poils sur la nuque tellement ils ne sont pas compatibles avec l’histoire et improbables. J’en veux pour preuve la facilité de CC (Christine Canady qui est notre personnage principal) à accepter sa nouvelle condition de sirène transportée au moyen âge pour vivre la vie d’une princesse des mers. Et cette fin, bien qu’inattendue pour ma part, m’a laissé un petit goût de facilité.

Le rythme du livre est très lent et l'action se fait sérieusement désirer. C'est pourquoi j'ai mis autant de temps à le lire et pourquoi j'ai faillit le mêttre de côté plus d'une fois.

Et puis que dire des scènes osés entre un sirène et une humaine, ou d’un sirène et d’une sirène. Je crois que je n’ai jamais autant levé les yeux au ciel pendant une scène du genre et je vous assure que j’en ai lu. C’est tellement loufoque et mal calibré que ça m’a fait rire.

En bref, un livre sans grande saveur alors que le résumé en promettait beaucoup plus. Du facile et du plat jonchent cet univers crée par Madame Cast que je ne recommande pas.

-*-*-

Nouveau point au:

challenge romance paranormale9/15
 couronne

Repost 0
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 19:06

irrésistible fusion simone elkeles irrésistible alchimie

Le Mots de l'Editeur :
" Nikki Cruz s'est juré de ne plus faire confiance aux garçons, surtout s'ils sont liés de près ou de loin avec le gang des Latino Blood. Contrairement à ses frères Alex et Carlos, Luis Fuentes s'est toujours tenu à l'écart des problèmes. Brillant et ambitieux, il veut réussir sa vie honnêtement et séduire la jolie Nikki. Mais quand on est un Fuentes, on a le danger dans le sang... Et les Latino Blood sont prêts à tout pour ne pas laisser Luis s'échapper. Le plus jeune des frères Fuentes échappera-t-il au destin de sa famille ? "
garanti sans spoilers

Mon avis du T1 et du T2 !

Mon avis :

Madame Elkeles, Merci !

Oui merci, parce qu’encore une fois j’ai passé un moment merveilleux avec les Frères Fuentes. J’ai de nouveau eu l’immense plaisir de retrouver votre si belle et unique plume. Et j’ai encore une fois savouré votre savoir faire.

Avec ce troisième frère Fuentes qu’es Luis, vous nous montrez que loin de faire du "on prend les mêmes et on recommence" vous avez su apporter du nouveau tant dans les situations que dans les personnages. Je suis encore et toujours ravie de voir que même si ce sont des frères qui vivent les mêmes problèmes, vous les différenciez par des traits de caractères propres. Vous arrivez à leur faire vivre des identiques mais qui sont, paradoxalement, bien différentes.  J’apprécie aussi, au fil des tomes, de revoir et de constater l’évolution des protagonistes précédents qui font plus que d’être des spectateurs de l’histoire en cours.

Même si j’ai moins eu les larmes aux yeux qu’avec Alex qui avait été un méga coup de cœur et moins ri qu’avec Carlos, ce livre a sonné comme une douce mélodie à mes oreilles. J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre Luis et Nikki dans leurs doutes, espoirs et désirs.

J’aimerais juste, si vous me le permettez, émettre un bémol sur la couverture VF de ce troisième et dernier tome de la trilogie Fuentes. J’aurais vraiment aimé que la couverture VO soit utilisée. Je la trouve plus belle, plus « caliente » et surtout bien plus en accord avec les précédentes. Et ceci sera le seul point négatif de cette petite missive que je vous écris...

Car, en bref, c’est un livre -une trilogie- que je recommande et que j’ai depuis longtemps ajouté dans mes livres préférés. Je suis fan de vos écrits et de cette manière avec laquelle vous jouez avec nos émotions en mettant en scène les sentiments des personnages. J’en veux encore et toujours !!

 

PS : pourrait-on avoir un autre Fuentes dans un futur proche ?? Please !

 -*-*-

Citations préférées:

p. 53 : " […] Je ne me laisse pas facilement intimider.

- Hola, corazón, lui dis-je en relevant les sourcils.

Je ne m’attends pas à la voir sourire.

Ou rire.

Je ne m’attends pas à un coup de genou dan l’entrejambe et un beau "Va te faire foutre!" "

p. 123 : " Nikki s’essuie les lèvres du revers de la main.

- Ne dis à personne que l’ont s’est embrassés.

Pourquoi ? Parce que je suis un pauvre Mexicain et, après Marco, les seuls types dignes d’elle se mouchent dans des billets de cinquante dollars ? "

p. 345 : " - Je recommencerais tout, moi aussi… mais si cela devait se reproduire, évite de me mettre un coup de genou à l’entrejambe. Je suis sûr que nos futurs enfants apprécieront. "

couronne

Repost 0
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 10:25

midnighters,-tome-1---l-heure-secrete- westerfeld scott

Le Mots de l'Editeur :

" Il existe une ville, aux Etats-Unis, où le temps s'arrête à minuit. Plus un être ne bouge, tout semble figé... S'ouvre alors l'heure secrète. Le monde appartient aux darklings, des créatures maléfiques qui rodent dans les ténèbres. Seuls quelques ados, nés à minuit pile, sont capables d'évoluer dans cet espace-temps. Ils se surnomment entre eux les midnighters. Tous ont des pouvoirs spéciaux. Tous, sauf Jessica Day. Pourtant, les créatures de l'ombre sentent en elle un danger redoutable et sont prêtes à l'éliminer... "

garanti sans spoilers

Mon avis :

Reçu au cours du SWAP Dystopie de la part de Julia, ce livre est le premier tome d’une trilogie d’un auteur que j’ai découvert grâce à sa saga Uglies. J’avais adoré l’histoire et le style et j’ai cru que je retrouverais la même magie avec ce livre mais j’ai vite déchanté.

L’auteur a choisit un style vraiment trop jeunesse et utilise plus d’une fois des formes simplistes et des raccourcis trop gros pour que l’on puisse passer outre. Les personnages sont peux recherchés, plats et sans grand intérêt. J’ai eu du mal à les discerner les uns des autres car ils n’ont pas spécialement de traits de caractère propres pour en faire des personnages à proprement parler. C’est dommage car avec un peu plus de profondeur il y aurait eu possibilité de faire quelque chose de bien meilleur.

L’histoire en elle-même est originale et inédite pour moi. Le monde qui s’arrête de tourner pour tous sauf pour un petit cercle d’élus qui ont des pouvoirs et doivent se battre contre des forces très anciennes, leurs moyens de défense primaires, etc. sont des idées que j’ai su apprécier. Il y a eu un véritable travail de la part de l’auteur à ce niveau. Là où il en manque, en revanche, c’est dans la forme des phrases, des dialogues et des pensées. Je vous ai d’ailleurs sélectionnés quelques citations qui m’ont soit exaspéré, soit fait rire :

p. 154 : « Il souriait de nouveau. Jessica s’aperçut qu’elle aimait bien le sourire de Jonathan ».

p. 171 : « Sa voix était curieusement fêlée, et elle se demanda si elle s’était cogné la tête. Elle éprouva un vertige : souffrait-elle d’une commotion cérébrale, ou était-elle en train de tomber amoureuse ? »

p. 271 : « Quelqu’un apporta même un panneaux indicateur planté dans une pièce de béton, et tout le monde rit et applaudit quand il se tordit dans le feu et noircit. Jessica espérait que personne n’aurait d’accident de la route à cause de cette soirée. »

p. 298 : « Sous la peau du darkling roulaient des muscles durs comme des boutons de porte. »

Et ceci n’est qu’un échantillon du style employé qui, je le répète, est vraiment passable.

Pour conclure, je dois dire que je suis quand même assez déçue par cette lecture. Je ne m’attendais pas à quelque chose d’aussi peu travaillé et simpliste. Il m’est arrivé plusieurs fois d’avoir envie de stopper ma lecture et c’est ce qui me fait dire que je ne lirais surement pas la suite.

couronne 

Repost 0
17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 19:08

Sweet-Evil 1 wendy higgins 1

Lecture en VO, anglais !

 4e de couverture, ma traduction :

"Et s’il y avait des adolescents dont le but dans la vie serait d’être de mauvaises influences pour les autres?

Telle est la réalité pour les fils et les filles des anges déchus.

Anna Whitt, tendre fille du sud Américain, est née avec un sixième sens : elle peut voir et sentir les émotions des autres personnes. Elle est consciente de la bataille qui se déroule en elle, un attrait inexorable vers le danger, mais Anna, l’ultime fille du bien, a toujours pu équilibrer la balance vers la lumière grâce à son côté angélique.  Ce n’est que quand elle a seize ans et qu’elle rencontre le séduisant  Kaidan Rowe qu'elle découvre son héritage terrifiant, et sa force de caractère est mise à l'épreuve.

Il est le garçon contre lequel votre pèrevous met en garde. Si seulement quelqu'un avait prévenu Anna.

Obligé de faire face à son destin, Anna va-t-elle embrasser son halo angélique ou son halo maléfique?"

Merci de créditer si vous utilisez le résumé.

garanti sans spoilers

Mon avis :

Elle a une belle robe. Elle semble guetter quelque chose ou quelqu’un. Il est tout en noir et ne semble pas s’être levé du bon pied. Elle est dans la lumière. Il est dans l’ombre. Il y a de la fumée et un paysage plutôt craignos... A ce stade, quand j’ai vu la couverture, je me suis immédiatement dit qu’il me le fallait.

Et j’ai bien fait de me le procurer car après l’avoir commencé un première fois et abandonné comme une vieille chaussette, j’y suis revenue et il passe finalement près du coup de cœur.

Sweet Evil c'est l’histoire d'Anna (Ann pour les intimes), jeune fille vivant avec Patti qui n’est pas sa mère, cette dernière étant décédée en lui donnant la vie. Quand à son père il est en prison depuis sa naissance. Elle n’a qu’ un ami, Jay, avec lequel elle parle de tout mais principalement de musique et de concerts. Et c’est justement à un de ses concerts qu’elle va rencontrer Kaidan (Kai pour les intimes). C'est l'archétype du jeune homme mystérieux et sexy. Sauf qu'en plus celui-ci possède un arbre généalogique vraiment tourné vers le côté obscur de la force (tam taammm tatammm, ahum).

Ces enfants des anges déchus que sont Ann et Kai, et les autres, ne sont pas libres d’aimer et encore moins de vivre. Ils sont la propriété de leurs pères qui les font travailler à la dépravation du monde en usant et en pervertissant les mœurs des humains. Ils doivent par exemple les amener à la luxure, à la gourmandise, à la tromperie, à la boisson et à la drogue. Ils sont les instruments de leurs démons de pères.

Autant être franche avec vous et vous dire de suite que les autres personnages de ce livre je m’en fou (ou alors peut être seulement Kopano) car ils ne m'ont pas été plus sympathiques que ça. Pour moi il manque énormément de travail sur les personnages secondaires et de développement à ce niveau là. Mais les scènes intenses qui font naitre des papillons dans le ventre que nous propose l’auteur entre Ann et Kai valent bien qu’on lui pardonne ce manquement. J’ai adoré et savouré chacune de leur rencontre, pris mon pied pendant leur voyage jusqu’en Californie et sentie toute la douleur que leur procure leur passion interdite. Kai est un vrai mauvais garçon et va plus d'une fois le prouver à Ann, pour notre plus grand plaisir.

L’histoire est plutôt originale et bien menée même si je note une vraie cassure du rythme vers le milieu du livre qui m’a un peu gênée et quelques incohérences mineures. Je trouve que l’auteur a su mettre du caractère dans ce livre. Par contre, même en ayant un niveau d’anglais correct, on peut avoir du mal avec les abréviations que l’auteur utilise pour certains mots et à comprendre certaines expressions plus compliqués.

En bref?? Un premier tome d'une trilogie que j'ai vraiment aimé. J'ai adoré Ann et Kai (bon, surtout Kai hein !) et j'en redemande encore et bien plus. J'attend cependant que la suite soit un peu plus égale au niveau du rythme. 

-*-*-

Mon passage préféré :

p. 240 : "Oh dear Lord. I was in love with him. And there wasn't a thing on earth , in heaven, or in hell that could have stopped me.

In that moment of shocking realization, he turned to me and stared. My emotional guard was down. I snapped my mind back into hiding mode, but it was to late. He'd seen it. I held my breath for his reaction. He closed his eyes and let his heasd drop to his chest, posture slumping. Not the response of my dreams."

couronne

Repost 0
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 19:00

hantée t1 les ombres de la ville de maureen jonhson

Le Mot de l'Editeur :

" A Londres, un assassin hante les rues, réveillant la légende de Jack l’Éventreur. Malgré l'omniprésence des caméras, le tueur est indétectable.
Aurora, arrivée depuis peu sur son campus, se rend compte qu'elle est la seule capable d'apercevoir son ombre.
Accompagnée d'un mystérieux jeune homme, elle plonge au plus profond des brumes de la cité pour arrêter le meurtrier avant qu'il ne récidive. A moins que son don ne fasse d'elle la prochaine victime.... "

garanti sans spoilers

Mon avis :

Repéré dans le catalogue jeunesse des éditions Michel Lafon, ce livre allait faire l’objet du suivi particulier à sa sortie, avant qui sait, un achat. J’ai eu la chance de l’obtenir en partenariat et j’en remercie Livraddict et la maison d’éditon. Malheureusement je ne pourrais pas vous dire que j’ai été satisfaite par ce que j’y ai trouvé...

Je me demande quand est ce que j’ai commencé à me dire que je n’allais pas accrocher avec cette histoire. Est-ce quand j’ai rencontré Aurora et qu’elle m’a d’emblé semblé antipathique ? Est-ce quand je me suis demandé où se trouvent les fantômes dans l’histoire ? Ou alors quand la routine d’une vie d’étudiante à plombé le début du récit ? En soit c’est peu important, ce qu’il faut savoir c’est que j’ai été déçue par plusieurs choses dans ce roman (en plus de m’être parfois ennuyée ferme)  et vécu l’histoire d’un point de vue externe et totalement détaché alors même que nous somme dans une narration à la première personne.

Pour en revenir à ce qui m’a déçu, je mettrais en première position Aurora. Je n’ai pas du tout accroché avec elle. C’est le genre de personnes qui dans la vie réelle me sortent par les yeux. Elle est parfois enfantine et j’ai eu l’impression qu’elle ne voulait pas comprendre ce qui se passait avec elle. De plus, ses bravades tombent mal car elles ne correspondent pas au personnage dépeint dans le livre. Et c'est comme si elle était spectatrice de sa propre vie. J’ai eu plusieurs fois envie de la secouer et de lui crier « Hé ho ! Mais bouge toi un peu nom de Dieu !!! ». Moi qui aime les personnages à fort caractère et au mental d’acier j’ai été plus que déçue.

En deuxième positon je mettrais l’histoire qui ne m’a pas du tout transportée. Oui j’aime Londres, les britishs et le paranormal mais ce que je n’aime pas bien ce sont les thrillers. Et ici il est grandement question de tueur en série et de meurtres, de meurtres et encore de meurtres. Je savais que l’histoire allait porter sur Jack L’Eventreur mais je ne pensais pas que j’allais être aussi perdue au milieu de toutes ces références sur les événements de l’époque. En gros, je n’ai pas tout compris et pas bien apprécié.

En troisième et dernière position je cite l’écriture simpliste, des dialogues plutôt pauvres et les sauts du coq à l’âne. Le plus dérangeant est de passer d’un énorme bloc de narration plus ou moins ennuyeux à un dialogue qui ne mène pas à grand chose. Mais il est aussi dérangeant de voir comment l’histoire d'amour est si légèrement traité que ça en est presque ridicule.

En bref, un livre qui n’a pas retenu toute mon attention. Des longueurs, peu d’attrait, un personnage principal peu sympathique et beaucoup d’ennui pour ma part. Je ne pense vraiment pas que je vais continuer avec cette série.

couronne

Repost 0
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 14:18

ASCENDfinal cover

Lecture en VO, anglais ! 

Le Mot de l'Editeur :

" Wendy  Everly  est face à un choix impossible. Le seul moyen de sauver les Trylle de leurs ennemis mortels  est de se sacrifier. Si elle ne se rend pas aux Vittra, son peuple sera plongé dans une guerre brutale contre un ennemi imbattable. Mais comment Wendy peut elle laisser tous ses amis derrière ... même si c'est la seule façon de les sauver?
Les enjeux n'ont jamais été aussi élevé, parce que son royaume n'est pas la seule chose qu'elle risque de perdre. Après être tombé simultanément amoureuse de Finn et de Loki, elle est sur ​​le point de faire le choix final ... qui aimer pour toujours. Un des deux  s’est  finalement avéré être l'amour de sa vie […]
Tout a été conduit pour ce moment. L'avenir de son monde repose entre ses mains -si elle est prête à se battre pour lui."

Merci de créditer si vous utilisez le résumé.

garanti sans spoilers

Mon avis du T1 et du T2 !

Mon avis :

Troisième et dernier tome de la trilogie Trylle, ce livre est aussi l’un des plus riches en sensations et en papillons dans le ventre. Un dernier tome que j’ai adoré, tout comme les deux précédents. Il n’est d’ailleurs pas difficile d’aimer ce livre et la trilogie en général car tout y est pour accrocher le lecteur et le faire rêver.

D’abord nous avons l’effet surnaturel avec dls Trylle qui sont des Trolls mais oe moins caricaturaux (comme les jouets) et qui nous ressemblent. Des êtres aux pouvoirs multiples et puissants organisés en Monarchie.

Ensuite nous avons un concept (qui pour moi est inédit) qu’est le changelling: un échange de bébés à la naissance effectuée par la société Trylle avec des enfants humains. Et quand l’auteur développe des explications claires et réalistes autour de ça, moi j'adhère. Nous avons aussi de l’action savamment répartie avec des combats aux enjeux majeurs. Mais aussi des retournements de situation avec des imprévus et des révélations.

Enfin nous avons des personnages attachants et ayant du caractère qui vont nous faire vivre au cœur de la cour des Trylle une romance. C’est cette romance qui prend d’ailleurs la plus grande partie de cette trilogie. Elle est au centre de l’histoire et est juste superbe. Même si j’avais dit dans mon premier avis que mon attention allait toute entière à Finn, il m’a fallut lire ce dernier tome pour tomber sous le charme de Loki. En en me faisant  rire et monter la température il a su me convaincre.

Quand à l’écriture de l’auteur je n’ai rien à y redire : c’est clair et  addictif. Amanda Hocking à un savoir faire certain pour nous faire frissonner et être au plus proche de personnages et de l’histoire, comme si nous étions avec eux dans leurs aventures. C’est une écriture que j’ai hâte de retrouver dans d’autres livres.

En bref, un troisième tome qui comble mes espérances et qui termine à merveille cette trilogie. Je ne sais pas quoi vous dire d’autre pour vous convaincre de lire ces livres si ce n’est que l’anglais est plus qu’abordable et que ça vaut vraiment le coup. Lancez-vous !

-*-*-

Si vous aimeriez découvrir la plume de l'auteur mais que vous ne lisez pas en VO,  le premier tome de la saga "My Blood Approves" va être publiée chez Castelmore le 8 juin 2012.

Plus d'infos iCi !

couronne

Repost 0
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 10:39

pouvoirs obscurs tome 2 l'éveil kelley armstrong

 Le Mot de l'Editeur :

> "Chloé Saunders menait une vie banale... jusqu'au jour où elle s'est mise à réveiller les morts.
Chloé est le fruit d'une expérience scientifique : non seulement elle voit des fantômes, mais elle réveille les morts, sans même le vouloir. Ce n'est pas le genre de pouvoir qu'elle aurait rêvé d'avoir un jour...
Sa vie est menacée par ceux-là mêmes qui l'avaient choisie comme cobaye.
Accompagnée de ses trois amis doués eux aussi de pouvoirs surnaturels, Chloé doit trouver quelqu'un qui l'aidera à sauver sa peau et retrouver sa liberté."

Pouvoirs obscurs 3 la révélation de kelley armstrong7

 

 

 

 

 Le Mot de l'Editeur :

> "Chloé et ses amis ont trouvé un refuge provisoire, mais peuvent-ils vraiment faire confiance à ceux qui disent vouloir les aider ? Rien ne sera plus jamais pareil, après tant d'épreuves et de trahisons. Chloé doit faire face à ses responsabilités, apprendre à maîtriser ses pouvoirs… et ses émotions. Son cœur de nécromancienne balance entre un loup-garou et un sorcier, mais ce n'est pas le moment de se laisser distraire : la survie passe avant tout."

 

              Petit coup de

garanti sans spoilersMon avis du T1 !

Mon avis :

Au moment où j’écris cet avis je me rends bien compte que je ne m’attendais pas à autant aimé ma lecture. Et je m’attendais encore moins à enchaîner la suite sans faire de pause car je ne pouvais pas attendre pour savoir ce qui allait se passer.

Parce que disons le clairement : j’ai adoré, j’ai sur-kiffé  même. Je me suis très facilement laissé embarquer par ces histoires de nécromancie, de magie, fantômes mais aussi de complots et de mensonges. J’ai savouré la plume de l’auteur que j’avais déjà apprécié dans Femmes de l’Autremonde.  J’aime son style, sa précision et sa justesse. J’aime aussi énormément sont imagination qui fait coïncider normal et paranormal avec un naturel étonnant.

Je suis tombée sous le charme des ses personnages qui se battent contre des choses qui les dépassent et essayent de conserver leur calme et leurs espoirs. J’ai aimé suivre Chloé dans ses tribulations de nécromancière qui m’ont parfois fait froid dans le dos. Elle a beaucoup évolué depuis le premier tome où elle m’avait fait l’effet d’une enfant qui ne veut pas voir la réalité en face.  J’ai vibré avec Derek parce que c’est le genre de personnage que j’aime par-dessus tout : une apparence froide avec un cœur fondant. J’ai soutenu le combat de ses ados pour leur droit à la différence et à leur survie. Cet institut et ses grandes personnes bien pensantes m’ont mise mal à l’aise parce que l’on se rend compte que sous couvert de croire que l'on est dans le vrai certaines personnes peuvent tout faire impunément.

L’histoire est assez recherchée alors même qu’on pourrait de prime abord la qualifier de déjà vu. L’auteur réussi à combiner du surnaturel, du scientifique, de l’action et de la romance dans une histoire destinée aux jeunes adultes avec beaucoup de réussite et de justesse. C’est bien construit et sans grandes fausses notes. On ne tombe généralement pas dans la facilité mais il est vrai que je me suis quand même demandé si certains points n’auraient pas mérités un peu de développement ou des explications (pourquoi le cristal change de couleur par exemple).

En bref, ces tomes 2 et 3 méritent amplement le petit coup de coeur que je leur ai attribué car j'ai été agréablement surprise par ce que j'y ai trouvé: des personnages jeunes mais murs et responsables, drôles mais sérieux et courageux. Une intrigue bien menée entre surnaturel, survie et romance.

C'est une trilogie qui est à lire sans attendre !

-*-*-

+2

challenge

12 pts

Merci à ma Jessica pour le prêt de ces romans :)

couronne

Repost 0
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 15:23

je ne sais plus pourquoi je t'aime gabrielle zevin

Le Mot de l'Editeur :

" Je suis en train de descendre l'escalier du lycée et la seconde d'après, je tombe la tête la première. Quatre années de ma vie s'effacent et à mon réveil à l'hôpital, James Larkin me sourit. Il sent la fumée de cigarette, les draps fraîchement lavés, laissés à sécher au soleil. Évidemment je tombe folle amoureuse. Je nage dans un brouillard heureux. Mais la vie ne peut pas continuer comme ça. Amnésique ou pas, il faut que je sache quel genre de fille j'étais avant. Je me lance alors dans une enquête sur moi-même.
Qui es-tu vraiment, Naomi Porter ? "

garanti sans spoilers

Mon avis :

Depuis que j’ai lu ce livre, je ne regarde plus mes escaliers de la même façon. Moi qui ai récemment failli me casser le tibia en deux à cause d’une marche loupée, je ne peux qu’en avoir des frissons dans le dos. Et dire que j’aurais pu perdre la mémoire avec cette chute l'héroïne de ce roman, Naomi.

Naomi est donc une jeune fille qui par inadvertance va tomber dans les escaliers de son lycée et par une prouesse que seule la formidable machine qu'est le corps humain est capable, elle perd la mémoire des quatre dernières années de sa vie. Commence alors un jeu de pistes déroutant, semé d’indices plus ou moins utiles pour Naomi qui cherche avant tout à savoir qui elle était avant son accident.

Ce livre est pour moi la première approche de l’amnésie. C’est un sujet qui bien que fascinant n’a jamais fait partie de mes lectures ou que je n’ai jamais eu l’occasion d’approcher sous d’autres formes. C’est aussi un sujet angoissant et déroutant, des sentiments qui sont vraiment bien retranscritsdans ce roman. La façon dont l’auteur décrit la détresse de Naomi, sa manière de prendre les choses et surtout sa prise de conscience sur la personne qu’elle était avant l’accident ont fait que j’ai beaucoup apprécié ma lecture.

Cependant, je trouve que le roman est inégal. Autant j’ai vraiment aimé la première moitié du livre, autant la deuxième fait un peu déjà vu (quoique cliché pourrait aussi convenir). Ça devient l’histoire d’une adolescente qui ne sait pas ce qu’elle veut, qui ment aux uns pour couvrir ses actes avec les autres, qui tombe amoureuse sans limites en un claquement de doigts. Pourtant même si ça m’a agacé, j’ai quand même aimé l’évolution que l’auteur amène à son personnagedans cette deuxième partie. Elle le fait devenir plus adulte et nous montre qu’une amnésie laisse des séquelles mais qu’elle permet aussi de reprendre une vie là ou on l’avait laissé en y apportant de  nouvelles attentes.

Ce livre est aussi, même si ce n’est pas évident à voir d'emblé, une réflexion sur notre mémoire et ces souvenirs que nous créons tout au long de la vie et que nous voulons garder parce qu’ils nous rendent plus fort. Mais parfois ils nous empêchent tout simplement d’avancer, de nous grandir. Dans le futur ils peuvent soit nous apporter un réconfort soit nous plonger dans une nostalgie qui fait mal. C’est une réflexionque l’auteur symbolise ici par l’album du lycée de Naomi.

En bref, un livre inégal dans mon intérêt pour la lecture mais que j’ai au fond beaucoup aimé. Une entrée dans cet état angoissant mais fascinant qu’est l’amnésie. Un livre plus profond qu’il n’y parait.

-*-*-*-

Citation :

(p.345) "Je pleurais un peu sur le garçon que je voulais qu'il soit et qu'il s'est révélé ne pas être. Et je pleurais sur la gravité. Elle m'avait précipité en bas de l'escalier, et j'avais crû que cela avait un sens, mais peut-être était-ce juste la direction dans laquelle toutes choses ont tendance à affluer."

couronne

Repost 0
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 18:32

sonha dream catchers lisa mcman

Lecture en portugais !

4e de couverture, ma traduction :

" Personne ne connaît Janie Hannagan. Oh si, ils savent qu’elle à 17 ans, qu’elle est encore à l’école, qu’elle à une mère alcoolique qui ne s’occupe pas le moins du monde d’elle et qu’elle travaille dans une maison de retraite pour pouvoir payer son entrée à l’université.

Mais personne ne connait son grand secret : personne ne se doute qu’à chaque fois que quelqu’un s’endort près d’elle, elle est emportée par leurs rêves… Et Janie en a assez d’être aspirée dans les rêves des autres, de devoir assister à leurs préoccupations, insécurité, peurs et désirs. Pour cela elle vit en marge de la société, tourmentée par un pouvoir qu’elle ne désire pas ni n’arrive à contrôler.

C’est alors que Janie entre dans le cauchemar le plus effrayant de sa vie. Pour la première fois, elle est plus qu’un témoin de l’esprit  tourmentée de quelqu’un. Cette fois, elle est aussi de la partie… "

Merci de créditer si vous utlisez le résumé.

garanti sans spoilers

Mon avis :

Attirée par la couverture simple mais efficacement jolie de ce livre, voici ma deuxième lecture en portugais de l’année. C’est à chaque fois un plaisir de lire dans ma langue maternelle et cette fois encore ce plaisir n’a pas été gâché car j’ai adoré ma lecture.

Resituons un peu le contexte. Janie, jeune adulte de 17 ans, possède un don (ou une malédiction selon comment on voit les choses) : elle a le pouvoir d’entrer dans les rêves des personnes  qui s’endorment près d’elle.  C’est plutôt handicapant surtout quand ses camarades de classe passent le plus clair de leur temps à somnoler, voir à dormir en cours. (Tiens, je me demande pourquoi ça ne fait pas réagir les profs dans le livre qu'ils dorment tout le temps). Elle est donc dans leurs rêves, elle angoisse avec eux et  est témoin de leur détresse... jusqu’au jour où elle n’est plus qu’une simple spectatrice mais bel et bien une participante à part entière.

D'emblé le synopsis peut paraître bizarre mais ce qui m’a attiré ici c’est tout le travail qui est fait autour des rêves, de cette partie inconsciente de notre cerveau qui se réveille alors que nous dormons. Je n’ai jamais été fan des interprétations de rêves et encore moins écouté toutes ses histoires de prédictions dans les rêves mais j’avoue avoir été fasciné par le sens qui est donné à ce que l’on vit dans nos songes, à leur explication rationnelle.

J’ai aussi adoré le style particulier de l’auteur et la mise en page originale. Il faut savoir que l’histoire en entrecoupée de scènes qui se passent dans les rêves, de dialogues et des pensées de Janie. Tout ceci donne un rythme plutôt inégale au livre mais qui ne m’a pas gêné car on ne s’ennuie pas une seconde. L’auteur utilise des phrases simples et courtes ce qui accentue la vitesse à laquelle se passent les événements. Pour tout vous dire, j’ai lu ce livre en seulement une journée, autant dire que je l’ai dévoré !

J’ai beaucoup apprécié Janie, son caractère et sa manière d'être. Mais aussi beaucoup Cabel (qui m’a fait pensé à Caleb car son nonmen est l’anagramme. Ahum, fin de la parenthèse) qui m’a fait sourire plus d’une fois mais aussi fait voler des bébés papillons dans le ventre. J’adore sa manière d’appeler Janie par son nom de famille, de la taquiner dans ses rêves et sa patience face à tout ça. Mais le personnage que j’ai le plus aimé c’est Madame Stubin, cette vieille dame aveugle qui possède un secret bien gardé jusqu'à sa fin.

Le seul hic vient du dénouement et de l’histoire rocambolesque de Cabel pour justifier ses absences et ses agissements. Je ne m’attendais pas à ça et je suis franchement déçue, ça fait cliché selon moi.

En bref ? Un premier tome d’une trilogie qui m’a énormément plu. J’ai hâte de pouvoir lire la suite qui est déjà sortie en portugais. Vivement que je puisse me les acheter.

-*-*-*-

Vous ne lisez pas en portugais ? Heureusement j’ai la solution pour vous ! Cette saga est aussi disponible en VO. Par contre, j’ai beau chercher, je n’ai rien sur une future publication en VF, désolé.

Sachez aussi que la série se compose de 3 tomes : Wake [Sonha] - Fade [Teme] - Gone [Foge]. Et qu'un spin off sur Cabel est sortit : Cabel's Story (mmmm intéressant!).

couronne

Repost 0