Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Royale Introduction

  • : SoSo-A-Lu.over-blog.com
  • SoSo-A-Lu.over-blog.com
  • : Bienvenue dans mon vaste Royaume. Prenez un siège et savourez ce que la littérature peut vous offrir de mieux...
  • Contact

Chut, sa majesté lis...

Recherche Royale

Derniers ajouts à la PAL de Sa Majesté

Fever by Karen Marie Moning Darkest Powers by Kelley Armstrong

Firelight by Sophie Jordon The Hunger Games by Suzanne Collins

Mercedes Thompson by Patricia Briggs Night Huntress by Jeaniene Frost

Trylle Trilogy by Amanda Hocking The Vampire Diaries by L.J. Smith

Vampire Academy by Richelle Mead

Chicagoland Vampires by Chloe Neill Fever by Karen Marie Moning

Guild Hunter by Nalini Singh The Hunger Games by Suzanne Collins

 Luxe by Anna Godbersen Night Huntress by Jeaniene Frost

Parasol Protectorate by Gail Carriger Perfect Chemistry by Simone Elkeles

 The Princess Diaries by Meg Cabot Revenants by Amy Plum

Southern Vampire by Charlaine Harris Trylle Trilogy by Amanda Hocking

Uglies by Scott Westerfeld Vampire Academy by Richelle Mead

 Lux by Jennifer L. Armentrout  Birthmarked by Caragh M. O'Brien

 Starcrossed by Josephine Angelini

 

 Fondatrice du:        

THE GUILD HUNTER SERIES RAPHAEL ORIGINAL FAN CLUB Série: Chasseuse de Vampires

 15 fans recensés (MAJ le 03/05/2012)  -

 

 

 

Plus que fière d'être membre du :              

b&b&d forever 

 

 

 

Je participe au SWAP VO en binôme avec ma Sujette Ismérie.

Mai 2013 !

swap vo 2013 

 

 

582650 363044487127930 1749502241 n

 

tumblr memy7tYXqS1rmx935o1 500

Sa majesté ne fait pas que lire

lesmills les mills

" Fitness is a battle. Welcome to the front line ! "

" Be unstopable ! "

" That burning sensation in your legs is called mediocrity "

 

Et n'oubliez pas que...

Mon Blog se Nourrit

4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 16:40

le roman de la momie de théophile gautier

Coup de

Le Mots de l'Editeur :

" Pharaon aime Tahoser qui aime Poëri. C'est à son retour d'Éthiopie que Pharaon porte un regard chargé de volupté sur la fille du grand prêtre. Lui qui rentre couvert de gloire, lui qui n'a plus rien à désirer du monde, roi, presque Dieu, se sent soudain esclave de la jeune Égyptienne. Mais Tahoser, merveille de beauté et de grâce, se languit d'un jeune homme aux prunelles sombres qu'elle a entrevu sur la terrasse luxuriante d'une maison. Aussi n'hésite-t-elle pas à se dépouiller de toute sa splendeur pour conquérir le cœur de Poëri l'exilé, l'Hébreu... Fastueuse histoire d'amour qu'un jeune lord anglais découvre dans le papyrus d'une tombe inviolée de la vallée des Rois. Ci-gît, avec encore toute l'apparence de la vie, une jeune femme morte depuis plus de trente siècle. "

 

garanti sans spoilers

Mon avis :

Magique, merveilleux et magnifique. Voilà de quoi décrire en quelques mots explicites ce roman si captivant et bien écrit qui sommeillait (à l’image de la momie de ce livre) dans ma PAL depuis un bon bout de temps.

Cette histoire c’est tout d’abord l’histoire d’une découverte. Celle de deux archéologues anglais partis en Egypte pour assouvir leur soif de connaissances sur cette civilisation. A l’aide de pas mal d’argent et d’un guide plus ou moins honnête ils vont faire la découverte d’une momie superbement bien conservée alors même qu’elle est âgée de plus de 30 siècles. Dans ce tombeau que tout destinais à abriter le sommeil éternel d’un illustre et riche pharaon, ils vont contre toute attente y trouver Tahoser, une jeune égyptienne de haut rang qui va nous livrer son histoire, c’est le Roman de la Momie...

Imaginez-vous lire un livre sur votre époque historique favorite et être littéralement propulsé dans ce livre, vivre avec les personnages, sentir ce qu’ils sentent et voir ce qu’ils voient. Pouvoir presque touchez du bout des doigts les riches étoffes des hauts dignitaires et  caresser du regard les palais colorés que l’homme a crée. Et bien c’est ce don il est question ici. Avec son écriture si juste et détaillée, Théophile Gautier a su créer un roman dans lequel le lecteur est totalement immergé dans ce qu’il lit au point d’en oublier dans quelle époque il vit. Et moi qui suis une fan inconditionnelle de l’Egypte antique j’en ai pris plein les yeux et j’ai adoré ça!

Dans ce livre la narration est omniprésente. Les dialogues, quand ils apparaissent, se limitent à quelques mots ou alors à de longs discours qui se perdent bien vite dans un autre bloc de narration. Ce trait d’écriture qui d’habitude me fait rager ne m’a absolument pas gêné car cette narration est ce qui  nous permet de nous immerger dans l’histoire tellement elle est riche en détails et en descriptions.

En fait, je n’ai aucune fausse note à évoquer sur ma lecture qui a même eu le mérite de me donner envie de partir moi aussi à la chasse aux tombeaux en Egypte. Et c’est aussi pour ça que ce livre est un coup de cœur car quand une fiction  me donne envie de passer de l’imagination au réel c’est qu’il s’est définitivement passé quelque chose entre ce livre et moi.

En bref, cette histoire entre romance et conte forme un roman magnifique qu’il vous faut découvrir. Que vous soyez ou non adeptes de cette civilisation, ce livre vous fera voyager à travers une époque magnifique pour découvrir une belle histoire d’amour, l'idée fixe d’une femme d'un autre temps.

-*-*-

1_1.jpg

couronne

Repost 0
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 17:43

la princesse effacée de alexandra de broca chez points

 Le Mot de l'Editeur :

"Marie-Thérèse, fille de Louis XVI, est en prison depuis trois ans. Elle ignore tout du sort de Marie-Antoinette, sa mère. Elle accueille avec un silence méprisant Renée, envoyée par la République pour adoucir sa peine. Peu à peu, une complicité se noue entre les deux femmes. Mais en pleine guerre civile, certains républicains voudraient éliminer la dernière des Capet, ultime symbole de la Royauté…"

garanti sans spoilers

Mon avis :

Voici un moment que je n’avais lu un roman historique et cela commençait quelque peu à me manquer . Quand j’ai vu ce livre en partenariat sur Livraddict et compris qu'ici on traite non pas d'une grande figure royale mais d’une femme oubliée par l’histoire, j’ai sauté sur l’occasion...

... et je n’ai qu’une chose à dire : lisez-le ! C’est prenant, captivant. C'est un livre qui fait mal et qui fait réfléchir. C’est une fresque historique qui est loin de tout ce que l’on peut voir ou lire dans les canaux classiques de la culture. Avec ce livre j’ai pu entrer dans la vie privée de Louis XVI, de Marie-Antoinette et de leur famille et proches. J’ai pu satisfaire ma curiosité sur les habitudes royales, leurs caprices mais aussi sur leurs sentiments (que ce soit envers leurs privés ou leur peuple) et pensées profondes. J’ai vraiment eu l’impression de faire partie de l’Histoire avec un grand H, que je la vivait, que j’entendais les rires à Trianon, le froissement des robes, les sifflements de la foule aux Tuileries. J’en suis même venu à ressentir du dégoût pour ces parisiens qui n’hésitent pas à cracher à la figure de leur ancien souverain.

Je suis tombée sous le charme du style fluide et précis d’Alexandra de Broca. Elle est arrivé à trouver les mots justes pour décrire cette dignité dans laquelle se drape Marie-Thérèse de France pour survivre à la prison. L’auteur lève le voile sur la vie de l'aîné des des filles de Louis XVI en nous mettant face à ses confessions, ses états d’âmes, ses souvenirs et ses sentiments sans nous laisser le temps de souffler.

J’ai vraiment pris plaisir à connaître cette figure historique qui ne s’est jamais vraiment remise de son passage en prison et surtout de la mort de ses parents tant aimés.  J’ai a plusieurs reprises eu de la peine pour ce qu’elle a enduré et pour ce fardeau qu’elle a dû endosser alors que les coupables n’ont jamais été châtiés. De plus, grâce à ce livre j’ai aussi pu voyager à Versailles (que j’ai visité cet été) que j’ai vu d’une tout autre façon ... à la façon de ceux qui l’ont aimé, choyé et finalement déserté sous la contrainte.

En bref, Alexandra de Broca nous offre ici un écrit qui rétablit la mémoire de cette enfant oublié de tous alors même qu'elle a enduré l'enfer. Elle nous immerge dans la vie privée de ceux qui ont payé de leur vie les erreurs de leurs ancêtres. C’est un livre poignant et émouvant !

 -*-*-

Ce livre a été lu dans le cadre d'un partenariat avec Livraddict et les éditions Points. Un grand merci à vous pour ce moment plein d'émotions.

Retrouvez ma chronique d'un autre excellent roman historique de chez points ICI !

-*-*-

Lecture dans le cadre d'une LC privé avec Touloulou et Tachas. Cliquez sur le pseudo pour leurs avis. 

la princesse effacée lc

couronne

Repost 0
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 17:45

dix mille guitares

Le Mots de l'Editeur:

" Sur le champ de bataille, le roi portugais Sébastien 1er disparait. Mort ou vif ? Nul ne le sait. On l'attend. Son rhinocéros favori, réincarnation d'un brahman indien, est alors conduit à la cour d'Espagne. L'animal vivra ensuite une incroyable destinée auprès des grands de ce monde, l'empereur d'Autriche, la reine de Suède, Arcimboldo ou encore Descartes. Vivant, mort, dépecé, transformé en coupe ciselée, il nous raconte son histoire et celle de la grande Europe. "

Coup de Gif animé coeur - coeur coeurs amour aimer amoureux love

Mon avis:

Si on m’avait dit que ce livre serait un coup de cœur, je ne l’aurais pas cru…

Nous commençons le roman dans la peau d’un bada, rhinocéros originaire des cotes indiennes.  Ce bada, réincarnation d’un homme sage, va nous narrer les grands de ce monde, leurs religions, leurs royaumes ou empires. Cette approche plus qu’originale nous permet de suivre les avancés d’un œil extérieur, dénué de jugement.

Au fil du livre le bada va nous donner un cours d’histoire magistral sans que l’on sente filer les pages ou que l’on s’ennui. La plume de l’auteur est si fluide qu’elle réussi à créer une ambiance particulière qui nous transporte directement dans ces temps anciens. Catherine Clément a su trouver les mots justes pour décrire les sentiments des personnages tout en restant fidèle à l’histoire vraie des peuples que nous croisons.

J’ai eu plaisir à découvrir des rois, reines et empereurs  qui sont majestueusement oubliés dans nos manuels scolaires. Ainsi, j’ai été enchanté d’en apprendre plus sur Dom Sebastien o Desirado, Roi du Portugal et Catherine, Reine de Suède. C’est cette même reine qui m’a le plus éblouit par sa force de caractère et sa volonté.

Il ne faut pas cependant croire que ce livre est de ceux sur lesquels on se jette et que l’on ne le lâche plus avant de l’avoir dévoré. Non, celui-ci se savoure, petits bouts par petits bouts. Il se laisse décanter dans notre esprit car il est bien plus qu’un roman historique : il est un roman plein de sagesse.

Et, comme je ne trouve rien de négatif à dire, je vais conclure en disant qu’avec ce roman les amoureux de l’histoire trouveront de quoi se régaler et que les autres y trouveront de quoi satisfaire leur curiosité. Mais ce qui est sur c’est que ce livre mérite d’être connu et savouré comme je l’ai savouré.

C’est un grand merci que j’adresse à l’équipe de Livraddict et aux éditions Points pour cette magnifique découverte !

Repost 0
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 20:21

lady pirate de mireille calmel

Le Mot de l'Editeur

" Londres, 1696. Déguisée en garçon depuis son enfance pour recevoir une éducation, Mary garde ses habits masculins quand elle doit se débrouiller seule, après l'assassinat de sa mère. Le sort semble s'acharner contre elle lorsque le bateau sur lequel elle a trouvé refuge est attaqué par des corsaires. C'est pourtant son destin qui se joue ce jour-là. Tombée sous le charme de Claude de Forbin, le capitaine, elle découvre l'exaltation des joutes - maritimes et amoureuses... Mais sa nature féminine l'empêche de rester sur le navire. C'est à la cour du roi Jacques, à Saint-Germain-en-Laye, que ses aventures vont continuer. Intrigues de palais et complots se trament, au sein desquels Mary ne perd jamais de vue son but : percer le secret d'un pendentif qu'elle a volé à son oncle. Cela la mènera bien plus loin qu'elle ne pouvait l'imaginer. Charnelle, violente et passionnée, Lady Pirate est une héroïne telle que Mireille Calmel excelle à les faire vivre, depuis Le Lit d'Aliénor et Le Bal des louves. "

Mon avis

Mary Read est un personnage aux multiples qualités et qui possède plus d’un tour dans son sac. C’est une femme forte aux nombreuses facettes. Tour à tour elle est espionne, corsaire, dame de la cour, matelot et soldat. Ses initiatives impressionnent et forcent le respect du lecteur, autant que ses convictions.

A certains moments elle m’a fait penser à George Duroy, cet arriviste de Maupassant dans Bel Ami, avec sa manière de se servir des autres pour atteindre son but ultime car elle est à la recherche de cette ascension sociale qui pourrait la faire sortir à jamais de la précarité dans laquelle elle vivait étant enfant.  

C’est un récit bien rythmé mais qui prend un tournant intéressant vers le milieu de l’histoire. A partir tresor.jpgde là le suspense et l’action prennent bonne forme autour de la recherche d’un trésor Inca que les conquistadores auraient éparpillé au moment de la Grande Découverte.

C’est un bon livre mais qui ne sera pas la révélation de l’année pour moi. Cependant, je suis quand même curieuse de savoir comment elle va se sortir de cette toile sentimentale qu’a tissée Emma de Mortefontaine et savoir si sa quête atteindra le but souhaité.

 Encore une fois ce fut une plongée tête la première dans l’ambiance et les parfums de ce 17e siècle.

Repost 0
soso-a-lu.over-blog.com - dans Romans Historiques
commenter cet article
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 09:41

l'Héritage Boleyn, Philippa Gregory

Le Mot de l'Editeur

"1536. Henri VIII d'Angleterre a fait décapiter pour adultère, inceste et haute trahison sa deuxième épouse, Anne Boleyn, qui n'a pas enfanté l'héritier mâle qu'il espérait. Quelques jours plus tard, il épouse Jane Seymour, qui lui donnera un fils - le futur Edouard VI - mais décèdera en couches en 1537. 1539. Le roi se marie avec Anne de Clèves - faire alliance avec les Protestants est d'une importance stratégique. D'abord éblouie par les fastes de la cour, la nouvelle reine se sent vite prise au piège. Et surtout menacée par la très jeune Catherine Howard, nièce de l'ambitieux Thomas, duc de Norfolk... Pourra-t-elle échapper à l'héritage funeste ? Faisant suite à Deux Soeurs pour un roi, où Philippa Gregory racontait avec brio la rivalité de Marie et Anne Boleyn, L'Héritage Boleyn plonge à nouveau le lecteur dans les coulisses de la cour d'Angleterre. S'y nouent des intrigues pour accéder - ou conserver - le pouvoir, dont les femmes sont souvent les premières victimes... "

Mon avis

Anne de Clèves est la sœur du Duc de Clèves, homme injuste et abominable envers elle. Elle deviendra la quatrième épouse d’Henry VIII d’Angleterre. Enfin  libérée de l’emprise de son frère elle s’efforce de devenir une bonne reine, une bonne épouse et une bonne belle-mère. Hélas, sa méconnaissance de l’anglais et sa prude éducation vont la mettre face à de terribles accusations. Elle sera connue comme étant la seule épouse de ce roi qui échappa à la mort.

Catherine Howard, cousine de feux Anne Boleyn deuxième et la plus célèbre des épouses d’Henry, deviendra reine après qu’Anne de Clèves soit destituée. Cette jeune fille cupide, arrogante et ambitieuse sera envoyée sur l’échafaud pour adultère et pour mensonge envers sa majesté le roi. De part son jeune âge et sa grande sottise elle ne compris pas de suite le danger qui la guettait et s’enferma dans l’illusion que le roi la protégerai alors que ce fut lui-même qui signa son arrêt de mort.

Jane Boleyn, épouse de feux George Boleyn frère d’Anne Boleyn, apparait comme une femme tourmentée par les accusations qu’elle proféra a l’encontre de son époux et de sa belle sœur qui leur coutèrent la mort. Elle montre peut de scrupules et une peur inavouée de devenir une pauvre roturière sans rente. Elle se laissera entrainer dans des affaires qui lui couteront à elle aussi le billot.

L’histoire de ce livre se déroule donc autours de trois femmes aux caractères et aux aspirations bien différentes. Jane Boleyn est pour moi le personnage féminin qui m’a causé le plus d’effroi dans ce livre mais cela n’égale pas la peur que m’inspire Henry VIII et ses sautes d’humeurs démentes. S’il vivait aujourd'hui cet homme serait qualifié de sérial killers et à juste titre.

Cette partie de l’histoire qui nous est romancée par P. Gregory m’as tout autant plus que son autre romans Deux Sœurs pour un Roi que j’ai lu il y à un peux plus d’un an. Il faut noter que tous les faits narrés ne sont pas historiquement reconnues bien qu’elle ait essayé de coller au mieux aux faits et ils sont donc à prendre avec prudence.

J’aime son style direct et la manière dont elle fait transpirer le caractère de chacun dévoilant la pureté ou la perfidie qu’ils font preuve.

C’est un livre que je recommande vivement !

deux-soeurs-pour-un-roi--p.-gregory.jpg

 

Deux Sœurs pour un Roi de Philippa Gregory est son premier roman sur les épouses d'Henry VIII. Je     vous recommande de le lire avant celui que je viens de chroniqué pour ne pas être perdu.

Repost 0
soso-a-lu.over-blog.com - dans Romans Historiques
commenter cet article
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 12:05

Le Lit d'Aliénor t 2, Mireille Calmel

 

Le Mot de l'Editeur

"À force de potions et de mixtures, Loanna de Grimwald a réussi à empêcher qu'Aliénor ne donne un héritier à Louis Le jeune.
Mais l'absence de descendant et les frasques amoureuses de la reine de France n'y font rien. Béatrice de Campan et Étienne de Blois ne parviennent pas à chasser Aliénor du trône. Bien que déchiré, le couple royal ne se sépare pas. Louis VII, roi pieux, refuse de répudier celle que les liens sacrés du mariage lui ont donnée pour épouse. Le monarque a pris le commandement d'une armée de chevaliers qui, sous la bénédiction du pape Eugène III, part en Terre sainte pour délivrer le tombeau du Christ.
Pour Loanna, cette croisade est la dernière chance de réunir un jour la duchesse d'Aquitaine et le duc de Normandie. À la cour de France, certains commencent à percer son secret. Il faut faire vite. LouisVII ne doit pas revenir vivant de cette expédition."

Mon avis

Le deuxième volet du Lit d’Aliénor nous plonge  au cœur de la deuxième croisade menée par Louis, roi de France. Loanna de Grimwald, plus proche que jamais de la reine, va mettre tout en œuvre pour évincer ce roi aux yeux d’Aliénor et même contracter une alliance pour sa perte. Hélas,  son alliance se transforme en piège qui entrainera la mort de son plus fidèle confident Denys et Louis rentrera bel et bien vivant dans son royaume. Alors que Loanna n’a jamais été aussi proche de tout perdre, et  de se perdre, les événements vont lui ouvrir la voie pour la réalisation de la prophétie.

Encore une fois ce livre m’a fait voyagé et perdre pied de la réalité. Mireille Calmel met encore une fois le charme en action pour nous plonger dans les coulisses du pouvoir et des machinations à une époque passionnante de notre histoire.  

 Les parfums et les ambiances ne m’on jamais autant envoutée.

A lire absolument, même si vous n’êtes pas un fan d’histoire !

  Article lié: Le lit d'Aliénor, T1 de Mireille Calmel

Repost 0
soso-a-lu.over-blog.com - dans Romans Historiques
commenter cet article
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 14:49

Le Lit d'Aliénor, Mireille Calmel

Une magnifique fresque historique pleine de magie et de charme.

Le Mot de l'Editeur

"A douze ans à peine, l'avenir d'Aliénor est tracé.
Elle doit épouser le fils de Geoffroy le Bel, le jeune Henri, prétendant légitime au trône vacant d'Angleterre. Par cette union, la jeune Duchesse d'Aquitaine apporte à l'ennemi juré de la France l'une des plus riches régions du royaume. Louis VI ne peut se résoudre à voir triompher les plans de Mathilde de Grimwald, descendante de Merlin et protectrice du pays des druides. Soutenu par l'ordre des Templiers chrétiens, le roi cherche à rompre cette alliance.

La mort prématurée du père d'Aliénor lui offre une occasion inespérée. Le 25 juillet 1137, Louis célèbre le mariage de son fils avec la Duchesse d'Aquitaine. Aliénor doit regagner la cour à Paris. Mais elle est accompagnée d'une jeune suivante, Loanna de Grimwald, qui veillera à ce que jamais Aliénor ne donne un héritier à la couronne de France et scelle ainsi une union contraire aux oracles celtiques."

Mon avis

Il est de certaines personnes qui naissent avec un destin tout tracé… En cette année de 1133 viens au monde Henry, futur roi d’Angleterre et plus tard d’Aquitaine par son mariage déjà programmé d’avec Aliénor, duchesse d’Aquitaine. Dans ce contexte, Loanna de Grimwald, fille de Guenièvre et fière descendante de Merlin l’Enchanteur, doit tout faire pour qu’Henry épouse Aliénor quand il en aura l’âge. Son intrigue à la cour de France doit évincer l’actuel roi de France, tout faire pour que la reine Aliénor ne mette pas au monde un héritier male pour la couronne de France et surtout gagner la confiance et l’amitié absolue de celle ci. Une mission périlleuse et délicate car en ces temps là le sort que l’on réserve aux traitres n’est pas enviable !

J’aime beaucoup ce genre de romans car je suis une passionnée d’histoire. Les complots, les ambitions politiques et toutes ces guerres de pouvoir que l’on sent et voit se dérouler sous les jupes richement brodées de ces demoiselles sont un véritable plaisir. La magie celte est peu présente mais l’amour et le charme prennent une place indiscutable dans ce récit. L’auteur dresse ici un portrait intime de la vie de château à Paris au 12e siècle.

J’avoue que j’ai eu quelques difficultés pour me souvenir  des noms à rallonge et  de qui est qui, et qui est de quel coté. Mais ça se lit vite et bien, c’est fluide et agréable, on ne peut se détacher du livre avant la fin.

Article lié: Le Lit d'Aliénor, T II de Mireille Calmel

 

Repost 0
soso-a-lu.over-blog.com - dans Romans Historiques
commenter cet article