Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Royale Introduction

  • : SoSo-A-Lu.over-blog.com
  • SoSo-A-Lu.over-blog.com
  • : Bienvenue dans mon vaste Royaume. Prenez un siège et savourez ce que la littérature peut vous offrir de mieux...
  • Contact

Chut, sa majesté lis...

Recherche Royale

Derniers ajouts à la PAL de Sa Majesté

Fever by Karen Marie Moning Darkest Powers by Kelley Armstrong

Firelight by Sophie Jordon The Hunger Games by Suzanne Collins

Mercedes Thompson by Patricia Briggs Night Huntress by Jeaniene Frost

Trylle Trilogy by Amanda Hocking The Vampire Diaries by L.J. Smith

Vampire Academy by Richelle Mead

Chicagoland Vampires by Chloe Neill Fever by Karen Marie Moning

Guild Hunter by Nalini Singh The Hunger Games by Suzanne Collins

 Luxe by Anna Godbersen Night Huntress by Jeaniene Frost

Parasol Protectorate by Gail Carriger Perfect Chemistry by Simone Elkeles

 The Princess Diaries by Meg Cabot Revenants by Amy Plum

Southern Vampire by Charlaine Harris Trylle Trilogy by Amanda Hocking

Uglies by Scott Westerfeld Vampire Academy by Richelle Mead

 Lux by Jennifer L. Armentrout  Birthmarked by Caragh M. O'Brien

 Starcrossed by Josephine Angelini

 

 Fondatrice du:        

THE GUILD HUNTER SERIES RAPHAEL ORIGINAL FAN CLUB Série: Chasseuse de Vampires

 15 fans recensés (MAJ le 03/05/2012)  -

 

 

 

Plus que fière d'être membre du :              

b&b&d forever 

 

 

 

Je participe au SWAP VO en binôme avec ma Sujette Ismérie.

Mai 2013 !

swap vo 2013 

 

 

582650 363044487127930 1749502241 n

 

tumblr memy7tYXqS1rmx935o1 500

Sa majesté ne fait pas que lire

lesmills les mills

" Fitness is a battle. Welcome to the front line ! "

" Be unstopable ! "

" That burning sensation in your legs is called mediocrity "

 

Et n'oubliez pas que...

Mon Blog se Nourrit

14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 11:39

surtout ne pas déranger tilly bagshawe

Le Mots de l'Editeur :

"Une jeune femme prête à tout pour sauver l'entreprise familiale, un jeune homme dévoré d'ambition... Drames, rivalités et romances dans le milieu de l'hôtellerie de luxe. 
Honor Palmer a un rêve : rendre à l'hôtel familial, jadis le joyau des Hamptons, sa splendeur d'antan. Et elle a fort à faire entre les dettes contractées par son père, les exigences financières démentielles de sa soeur et les travaux de remise aux normes. 
Mais le pire est à venir : juste au moment où Honor pense avoir la tête hors de l'eau, voici qu'Anton Tisch, un riche homme d'affaires au passé sulfureux, entreprend d'ouvrir un hôtel non loin de là. Surtout, il en a confié la gérance à Lucas Ruiz...
Entre l'héritière déchue et le self-made-man majorquin, la guerre est déclarée. 
Des Hamptons à Manhattan, en passant par Boston, Paris et Monte-Carlo, Honor et Lucas vont se livrer une bataille sans merci pour régner sur le monde des palaces. À moins qu'ils aient plus à gagner en cédant à l'attirance qui les pousse irrésistiblement l'un vers l'autre..."

garanti sans spoilers

Mon avis :

Un bon moment. Voilà comment résumer ce beau bébé de livre (639 pages, rien que ça !) que j’ai pioché sur un coup de tête dans ma PAL alors que je cherchais quelque chose de léger pour me distraire.

Dans ce livre à mi chemin entre la chick –lit et la romance moderne, nous avons une ribambelle de personnages tous plus intéressants que les autres. Certains son attendrissants, drôles et sympathiques, tandis que d’autres sont dérangeants, sans moral et sans pitié. Tous ces caractères sont un condensé de ce qu’est la condition humaine et de tous ces gens singuliers qui nous entourent. Au fil des pages nous suivons leurs vies et leurs choix qui vont comme par magie se répercuter sur les autres personnages et créer un énorme effet papillon jusqu'au dénouement.

Et la fleur que butine ce papillon, si j’ose dire, est le monde si complexe et inaccessible de l’hôtellerie de luxe. Moi qui n’y connais absolument rien j’ai appris en quelques heures seulement pas mal de ficelles du métier. Loin d’être devenue un professionnelle du secteur (et c’est quelque chose qui ne m’intéresse pas le moins du monde) j’ai pu confirmer le fait que plus il y a d’argent et de gloire à la clef et plus le fruit du succès devient pourri, attirant des gens sans scrupules et sans aucun amour propre.

En fait Tilly Bagshawe nous livre ici un extrait des coulisses des palaces et les dessous peu reluisants des puissants de ce monde au travers des ses personnages. Par le biais d’une écriture à la précision journalistique, l’auteur nous plonge dans des intrigues pour la gloire et la reconnaissance ne laissant pas pour autant l’aspect sentimental au second plan. Ce dernier est même très présent.

Vous l’aurez compris, au niveau du contenu l’auteur a tout bon. Mais en ce qui concerne la forme j’ai quelques bémols à formuler. Tout d’abord j’ai plusieurs fois été perturbée par des sauts dans le temps de certaines actions. J’ai eu l’impression que certaines scènes ont duré des heures alors que d’autres se sont télescopés comme par miracle dans un futur proche. Et enfin j’ai eu l’impression d’un rythme haché qui s’est révélé peu agréable à certains moments.

En bref ? C’est parfois en ne s’attendent pas à grand-chose d’un livre qu’on passe un bon moment. C’est le cas avec celui-ci que je recommande pour les amoureux du genre.

couronne

Repost 0
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 18:52

mon-meilleur-ennemi-deborah blumenthal

Le Mots de l'Editeur :

"Petite fille, je n’avais qu’un rêve : quitter ma province pour conquérir New York. Et figurez-vous que mon rêve a été exaucé : à presque trente ans, j’ai ma propre rubrique au New York Daily, un appartement en plein Manhattan, une multitude de sacs à main très chic et horriblement chers, et un petit ami divin qui ressemble fort à Mr. Perfect. Sauf qu’il y a tout de même un petit détail qui me chiffonne. Et ce petit détail s'appelle Slaid Warren. Journaliste vedette du plus grand journal de New York, Slaid est mon principal rival, pour ne pas dire mon pire ennemi. Et contrairement aux autres filles, je ne me fie pas à ses faux airs de Johnny Depp, ni à ses costumes hors de prix. Inutile de vous dire que, lorsque j’ai découvert que ce sinistre individu était sur le point de me voler – une fois de plus !  le scoop de l’année, j’ai viré folle furieuse, tendance légèrement hystérique. Je ne sais pas pour vous, mais je crois, moi, qu’il est plus que temps de régler son compte à Slaid Warren… "

garanti sans spoilers

Mon avis :

Entre crocs, sang, fourrure, magie, ailes et autres attributs surnaturels des personnages que je côtoie habituellement dans mes lectures il est parfois bon de faire un break et de revenir à un genre que j’ai beaucoup aimé il y a quelques années avant de savoir que la bit-lit existait (non je ne suis pas accro depuis... ou alors juste un tout petit peu).  

Et me voici donc plongée dans le monde la presse grâce à Jen qui travaille en tan que chroniqueuse dans un grand journal new yorkais. Le temps d’un petit détour par une île paradisiaque, quelques cocktails et autres repas chics, quelques chamboulements dans une vie déjà bien remplie mais surtout beaucoup de remise en cause de notre personnage principal et nous arrivons à la fin de ce livre sans nous en rendre compte.

Le style de l’auteur est fluide, simple et imagée (oui imagée, lisez-le et vous comprendrez). Il mélange sentiments (bons ou mauvais) avec ambition, travail et enquête avec beaucoup de facilité et sans à-coups. J’ai aimé que l’histoire prenne place dans le milieu journalistique car c’est un domaine que je ne connais pas du tout mais qui me fascine. Je tiens aussi à dire que j’aime beaucoup la couverture qui est en totale adéquation avec le ton du livre.

J’ai donc beaucoup aimé replonger dans la chick-lit avec ce premier roman que je lis de cette collection de chez Harlequin. Cependant je déplore qu’il n’y ai pas plus de dialogues, que l’histoire d’amour soit trop au deuxième plan et surtout que la fin soit aussi peu exploitée. C’est dommage mais j’ai quand même passé un très bon moment en compagnie de Jen, Slaid (miam miam) et les autres.

-*-*-*-

 Je peux enfin ajouter un livre au

cik-lit-challenge

  4/??couronne

Repost 0
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 19:53

minni accro du shopping, s kinsella

Le Mots de l'Editeur:

" La maternité, Becky la voyait comme dans les magazines : elle en Fashion Mummy, courant les boutiques avec son bébé ultralooké, sage comme une image. Dans la réalité, Minnie est une vraie tornade capable de dévaster un magasin entier si on lui refuse quoi que ce soit. Mini-accro, certes, mais surtout aux caprices ! Dur dur pour la pauvre Becky.
Un malheur n'arrivant jamais seul, Luke embauche une nounou un peu trop parfaite, la maison de leurs rêves leur passe sous le nez et la crise financière freine dangereusement toute velléité de shopping.

Heureusement, quand la situation semble désespérée, notre fashionista préférée a toujours plus d'un tour dans ses sacs... "

Mon avis:

Quand un jour j’ai reçu un mail me proposant l’avant première de ce livre je n’en ai pas cru mes yeux. Jusqu’au jour où je l’ai eu entre les mains !

Becky est une vraie pile électrique. Sa vie ne tourne qu'autour  de cette irrésistible envie d’acheter. J’aime tout particulièrement ses divagations qui se finissent le plus souvent avec un surnom du genre « On m’appellerait la fille qui éduque son enfant chez Harvey Nicks […] ». C’est en fait une gentille fille qui est dépassée par les choses qu’elle entreprend mais qui va imaginer mil et un stratagèmes pour tout mener à bien.

Quand à Minnie, elle est extra, une vraie fashionita en herbe comme en témoigne la scène mémorable du baptême. Elle est capricieuse et sais ce qu’elle veut. Une enfant charmante mais à garder pour l'univers des livres quand même.

Le style de Sophie Kinsella est vraiment un délice. L’humour est irrésistible et pour cause, je me suis plusieurs fois surprise à rire tout haut des situations dans lesquels notre accro du shopping a le chic pour se fourrer. On ne connaît pas de temps morts et de longueurs. En fait c'est frais, hilarant et vraiment crédible.

Le livre en lui-même est bien agencé et possède une superbe couverture. Je décerne même une mention spéciale pour les réponses aux lettres que Becky adresse Au Service Central de Politique Monétaire, un vrai régal!

En bref, voici un livre dont il serait dommage de se passer. Malgré une fin quelque peu précipitée, l’histoire se tien et est un vrai plaisir. Foncez tête baissée car ce livre est vraiment à la hauteur de ce que l’on peux attendre de lui.

Je remercie chaleureusement Camille qui gère la page Facebook Francede Sophie Kinsella pour m’avoir proposé ce partenariat. Et un grand merci également aux éditions Belfond pour l’envoi du livre. On recommence quand vous voulez

Et hop , encore un pour le challenge !cik-lit-challenge3/??

Repost 0
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 13:01

des vacances inoubliables, m w

Le Mots de l'Editeur:

" Lorsque Gerard propose à ses amis Chloe et Philip de partir avec leurs deux fils se reposer dans sa somptueuse villa en Andalousie, c'est l'euphorie. Seulement, Gerard omet juste de préciser un petit détail: ils vont devoir cohabiter avec un autre couple, leurs deux filles et une extravagante baby-sitter aux multiples piercings !
Adieu sieste au soleil et farniente : la rencontre entre Amanda et Hugh Stratton, aussi sophistiqués et stressés que Chloe et Philip sont simples et détendus, s'annonce explosive. Un séjour estival pour le meilleur et surtout pour le pire, d'autant que Chloe et Hugh semblent déjà se connaître...
De mensonges par omission en vérités qui éclatent, la tension monte peu à peu et les vacances de rêve menacent de tourner au cauchemar. "

Mon avis:

Et bien, quand j’ai lu le résumé je ne m’attendais pas du tout à ça. Voyez vous, on retrouve ici tout les ingrédients de la chick-lit mais exploités d’une manière qui lui ai étrangère. L’histoire possède quelque chose de profond et de sérieux, pas du tout drôle comme énoncé sur la quatrième de couverture.

Dans ce livre  nous suivons deux couples et leurs enfants (et baby sitter pour les plus riches) dans ce qui aurait du être des vacances de pur repos et détente. On est tantôt dans la tête de l’un, tantôt dans celle de l’autre. Pour moi, l’auteur a fait un énorme travail sur les personnages. Ils sont tous complexes et vraiment intéressants. Ils sont touchants et tellement vrais que l’on ne s’étonne pas de leurs réactions car elles ressemblent tellement à celles que l’on pourrait avoir dans la même situation.

J’ai beaucoup aimé le sujet de fond (le chômage et stress lié au travail) qui est encore bien présent de nos jours (il faut savoir que le livre date de 2001) et comment il est décortiqué avec ses répercutions  sur l’entourage. J’ai aussi aimé suivre le cheminement personnel d’une personne qui doute, se remet en question.

Je n’ai pas grand chose à reprocher à ce livre en fait si ce n’est une quatrième de couverture un peu trompeuse.

En bref, c’est un livre qui est sympathique et qui permet de se poser quelques questions sur nos vies. Il n’est pas indispensable mais reste quand même un très bon moment de lecture.  

cik-lit-challenge

2/??

Repost 0
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 09:52

samantha bonne à rien faire sophie kinsella

Le Mots de L'Editeur :

" Ni soirées, ni week-ends, ni vacances, ni amoureux : Samantha, la trentaine, ne vit que pour son job d'avocate d'affaires et pour la promotion dont elle devrait bientôt bénéficier. Hélas, en une journée, elle fait perdre à son meilleur client plus de cinquante millions de livres.

Désespérée, elle prend la fuite et se retrouve à la campagne où, sur un malentendu, elle se fait embaucher comme gouvernante chez un couple de charmants excentriques. Micro-ondes, fer à repasser, aspirateur : Samantha découvre un monde inconnu peuplé d'objets étranges. Et ce n'est pas parce qu'on a 168 de Q.I. qu'on sait faire marcher une machine à laver !

Le bonheur est-il vraiment dans le pré ? "

 

Mon avis :

Je n’avais même pas encore commencé ce livre que je savais déjà que j’allais l’aimer. La quatrième de couverture m’avait mise en alerte dés que j’avais eu le roman entre les mains.

Sophie Kinsella, nous transporte dans la plus profonde mais aussi la plus belle et la plus charmante campagne anglaise. Son style est léger, drôle tout juste comme il faut et vraiment très fluide. On pourrait s’attendre à un livre plat ou prévisible, mais loin de la car jusqu’au dernier moment on est dans le doute quand aux choix et réactions de Samantha.

En fait, ce livre est aussi relaxant que stressant : les passages qui se passent à Londres m’on fait accélérer le rythme cardiaque, je me suis vraiment sentie au milieu de la foule, du stress et de la pression. Alors que les scènes qui se  déroulent à la campagne ont une saveur plus douce, une sensation de calme et de liberté.

En ce qui concerne les personnages, j’ai beaucoup aimé le personnage de Sam, je m’y suis beaucoup attachée parce que je me suis reconnue en elle et dans ses réactions face au travail. Trish et Eddie, les patrons de Sam, et Iris, son mentor en travaux domestiques, sont un vrai stéréotype à eux tous seuls.

Seul petit bémol cependant : les expressions toutes faites que l’on retrouve dans tous les livres de ce genre.

Au final c’est un roman efficace, qui ne laisse pas de place à l’ennui ni aux chichis.  C’est frais, censé et tien extrêmement bien la route. Un bon roman pour se détendre et ne pas se prendre la tête.

cik-lit-challenge1/ ??

Repost 0
14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 10:39

mesaventures-minty-malone-isabel wolff

 

 Le Mot de l'Editeur

"Vous êtes devant l'autel de l'église.
Le prêtre prononce les phrases rituelles. Vous jetez un coup d'œil tendre et complice à votre bien-aimé. Il vous sourit. Vous lancez un " oui " énamouré. Ça y est, vous êtes presque mariée ! Maintenant c'est à lui. Il vous adresse un regard plein de compassion. Vos parents, vos collègues, tous vos amis sont venus célébrer l'événement. Vous êtes aux anges. Encore une seconde et vous êtes unis pour le meilleur et pour le pire.
Non ! Un " non ", ferme et définitif, résonne encore dans l'église. Vous n'êtes plus mariée. Tel est votre destin : vous êtes et vous resterez Miss Malone. Sur un point, cependant, rien ne sera plus comme avant : à votre tour, vous allez apprendre à dire " non ". "

Mon avis

Ah que de déception et de honte pour Minty en ce jour de son mariage. Le « non » de Dom signe le début de ses tribulations dans la vie et en amour. Retrouver son travail chez London FM et faire face à tout ses regards ne va pas être facile, ça le sera d’autant plus qu'elle devra vivre avec la culpabilité d’un échec que finalement tout deux partagent. Entre erreurs et mauvais jugements, Minty va devoir se démêler avec sa conscience et se sortir la tête du trou si elle ne veut pas laisser passer le coche de l’amour… à nouveau !

Pour moi ce livre part avec un handicap sérieux qui pourrait en décourager certains. Il faut dire que la première partie est une immense narration que j’ai trouvé rébarbative, même si elle a le mérite de poser  les bases et les caractères sur lesquels on va naviguer (arrivée à la page 120 je m’ennuyai encore ferme). L’histoire devient plus captivante dans la deuxième partie du livre où l’on voit les personnages mûrir et prendre des virages à 180° dans leurs vies.

Je l’ai trouvé plat, fadounet et linéaire avec  peu de moments drôles, contrairement à l’avis que j’ai pu lire sur la quatrième de couverture. C’est un vrai cliché de la bonne poire qui un jour tombant de son nuage  décide de prendre un tournant radicale et de devenir méchante.

 Ce que j’ai toutefois apprécié dans ce roman est que l’auteur passe les caractères humains à la loupe et les décortique à fond.

Ce livre n’est décidément pas un de mes préférés de cette catégorie, mais je pense qu’ici l’auteur n’a pas voulu faire dans la chick lit pure et dure avec le coté un peu « niais » et doucereux mielleux que l’on retrouve presque à tout les coups.  Il faut aussi savoir que Les mésaventures de Minty Malone est son deuxième roman et que sa plume s’est bien plus affutée par la suite.

Repost 0
soso-a-lu.over-blog.com - dans Chick Lit
commenter cet article
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 22:41

le mariage d'amanda, jenny colgan

Le Mot de l'Editeur

"«Ecoute, pourquoi est-ce que tu ne lui parles pas franchement ? Dis-lui, "Fraser, n'épouse pas cette fille, c'est une chieuse. Une chieuse de chez Chieuse, avec un petit cul et des cheveux décolorés. C'est une chieuse totale. Une chieuse irrécupérable."» 
Il y a des filles à qui tout semble réussir. C'est le cas d'Amanda. Elle est riche, jolie, et va épouser Fraser, un lord avec château en Ecosse. Et pourtant, tout le monde s'accorde à penser que c'est une pimbêche insupportable ! En particulier Fran et Mélanie, ses deux amies d'enfance, qu'elle s'amuse à humilier régulièrement. Avec Angus, le jeune frère de Fraser qui, lui aussi, déteste Amanda, elles vont tout imaginer pour faire échouer ce mariage..."

Mon avis

Mélanie et Fran sont deux filles que la vie n’a pas gâtées et qui ne refusent pas une ou deux soirées qui sont décidément trop arrosées… bref elles enchaînent erreur sur erreur. Mais grande nouvelle : leur pseudo meilleure amie  se marie bientôt avec Fraser,  vielle connaissance de Mélanie. Ainsi donc cette garce pincée et aristo d’Amanda se fait passer la bague au doigt? Ah ça non, les filles sont décidées à lui pourrir la vie et avec un peu d’aide elles vont lui faire bien plus que ça. La chance va tourner Amanda !

C’est un bouquin qui se lit très vite et qui emploi du langage courant ce qui le rend peu compliqué et « prise de tête ». C’est une lecture agréable, faite pour se détendre. Le registre de la comédie est présent dés les premières lignes, on trouve un bon nombre de scènes cocasses avec des répliques à mourir de rire tout au long du livre.

Bien qu’elle me semble un peu brouillon, le fin est vraiment inattendue, contrairement à d’autres romans de chick lit que j’ai lu, je ne me doutais pas une seconde de cette issue. Mais je reste quand même sur ma faim car je la trouve quelque peu bâclée.

Si vous voulez passer un bon moment de détente et de rigolade, ce livre est ce qu’il vous faut !

 

Repost 0
soso-a-lu.over-blog.com - dans Chick Lit
commenter cet article