Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Royale Introduction

  • : SoSo-A-Lu.over-blog.com
  • : Bienvenue dans mon vaste Royaume. Prenez un siège et savourez ce que la littérature peut vous offrir de mieux...
  • Contact

Chut, sa majesté lis...

Recherche Royale

Derniers ajouts à la PAL de Sa Majesté

Fever by Karen Marie Moning Darkest Powers by Kelley Armstrong

Firelight by Sophie Jordon The Hunger Games by Suzanne Collins

Mercedes Thompson by Patricia Briggs Night Huntress by Jeaniene Frost

Trylle Trilogy by Amanda Hocking The Vampire Diaries by L.J. Smith

Vampire Academy by Richelle Mead

Chicagoland Vampires by Chloe Neill Fever by Karen Marie Moning

Guild Hunter by Nalini Singh The Hunger Games by Suzanne Collins

 Luxe by Anna Godbersen Night Huntress by Jeaniene Frost

Parasol Protectorate by Gail Carriger Perfect Chemistry by Simone Elkeles

 The Princess Diaries by Meg Cabot Revenants by Amy Plum

Southern Vampire by Charlaine Harris Trylle Trilogy by Amanda Hocking

Uglies by Scott Westerfeld Vampire Academy by Richelle Mead

 Lux by Jennifer L. Armentrout  Birthmarked by Caragh M. O'Brien

 Starcrossed by Josephine Angelini

 

 Fondatrice du:        

THE GUILD HUNTER SERIES RAPHAEL ORIGINAL FAN CLUB Série: Chasseuse de Vampires

 15 fans recensés (MAJ le 03/05/2012)  -

 

 

 

Plus que fière d'être membre du :              

b&b&d forever 

 

 

 

Je participe au SWAP VO en binôme avec ma Sujette Ismérie.

Mai 2013 !

swap vo 2013 

 

 

582650 363044487127930 1749502241 n

 

tumblr memy7tYXqS1rmx935o1 500

Sa majesté ne fait pas que lire

lesmills les mills

" Fitness is a battle. Welcome to the front line ! "

" Be unstopable ! "

" That burning sensation in your legs is called mediocrity "

 

Et n'oubliez pas que...

Mon Blog se Nourrit

26 décembre 2010 7 26 /12 /décembre /2010 09:56

Succubus Blues

Le Mots de L'Editeur:

Succube - démon qui prend l'apparence d'une femme pour avoir des relations sexuelles avec un mortel - peut sembler un choix de carrière plutôt sympa.
Comment résister ? La jeunesse éternelle, une garde-robe top niveau et les hommes à vos pieds.
À ceci près que ces hommes paient souvent le prix fort : leur âme.
Donc, pas moyen pour Georgina, succube à Seattle, de décrocher un rancard potable sans mettre en péril l'âme de l'heureux élu.
Reste que son travail lui permet d'approcher le beau Seth Mortensen qu'elle rêve - mais s'interdit - de mettre dans son lit.
Mais les fantasmes devront attendre car quelqu'un joue les justiciers dans la communauté des anges et démons de Seattle.
Et Georgina, bien malgré elle, est propulsée au coeur de la tourmente.

Mon avis:

C’est malin, encore une série qui m’a totalement charmée…

J'ai vraiment aimé ce premier tome 1, cependant j’ai eu beaucoup de mal avec le début.

Je pense que ce qui m’a déroutée est d’avoir trop de personnages d’un coup, sans avoir le temps d’assimiler leurs places et leurs caractéristiques. C’est un début abrupt et inhabituel dans lequel j’avais l’impression que  certains détails ne collaient pas.

Autant je me suis totalement perdue pendant les 3 premiers quarts du livre et rien ne semblait tenir la route,  autant le dernier quart m’a totalement prise au dépourvu même si j’avais depuis bien longtemps deviné le rôle de Roman. Cette fin est grandiose et nous ouvre de belles perspectives pour la suite.

J’ai apprécié que l'auteur nous dévoile comment on devient succube et le passé de Georgina, ce passé explique beaucoup de son caractère et de la bizarrerie de ses réactions.

Le contexte de la série et la nature des personnages choisis sont très intéressants et regorgent  de mystères. Décidément le monde des êtres paranormaux est étonnamment vaste.

En bref, c’est un premier tome déconcertant qui reçoit mon approbation car sa fin m’a littéralement clouée et parce que je ne m’attendais pas à y trouver une telle richesse.

La suite s’annonce explosive, j'ai hâte !

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 20:17

fievre noire de karen monie moning

 

Le Mots de l'Editeur:

«Ma philosophie tient en quelques mots : si personne n'essaie de me tuer, c'est une bonne journée. Autant vous le dire, ça ne va pas très fort, depuis quelque temps. Depuis la chute des murs qui séparaient les hommes des faës. Pour moi, un bon faë est un faë mort. Seulement, les faës Seelie sont moins dangereux que les Unseelie. Ils ne nous abattent pas à vue. Ils préfèrent nous garder pour... le sexe.

Au fait, je m'appelle MacKayla Lane. Mac pour les intimes. Je suis une sidhe-seer.

La bonne nouvelle : nous sommes nombreux.

La mauvaise : nous sommes le dernier rempart contre le chaos.»

 

Mon avis:

 

MacKayala, jeune femme de 22 ans, par en quête du meurtrier de sa sœur Alina dans la ville de Dublin. Arrivée en Irlande elle va vite se rendre compte que la vengeance va devoir attendre car des problèmes bien plus urgents lui collent à la peau et notamment sa percée dans un monde de dangers.

Autant le dire d’emblé : j’ai adoré ce livre. J’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir le monde des faës que je ne connaissais pas encore.

Mac est déterminée, drôle et possède  une vision des choses bien à elle. Elle m'a de suite été sympathique car elle aussi est une amoureuse des livres. Barrons et  froid,  énervant et mystérieux comme ce n’est  pas permis. Là, j’avoue que sur ce personnage j’ai eu une petite déception, il n’est pas du tout comme je l’imaginais après tout ce que j’ai lu sur lui.   

J’apprécie le style de l’auteur et sa manière de nous impliquer dans l’histoire. Karen Marie Moning a choisit une narration à la première personne pour que Mac puisse nous raconter ses « chroniques » et même nous donner au compte goutte quelques éléments du futur. De quoi nous faire saliver ! Elle nous donne beaucoup d’informations sur le monde des faës, un peu trop parfois, mais qui permettent de poser de solides bases pour la suite.

En bref, c’est encore une fois un livre auquel je ne peux pas reprocher grand-chose, sauf peut être des redondances par ci par là mais tout au plus. J’attends de voir ce que va nous réserver la suite et j’espère surtout que Barrons me sera moins antipathique.

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2010 7 12 /12 /décembre /2010 17:19

les liens du sang, mercy thompson, patiricia briggs

Le Mots de L'Editeur

« Grâce à la science, les bûchers de sorcières, ordalies et autres lynchages publics appartiennent au passé. En contrepartie, le citoyen modèle, rationnel et respectueux de la loi, n’a pas à s’inquiéter des créatures qui errent dans la nuit. Je voudrais parfois être l’un de ces citoyens modèles… »

La mécanicienne auto Mercedes Thompson a des amis un peu partout… y compris dans des tombeaux. Et elle doit une faveur à l’un d’entre eux. Pouvant changer de forme à volonté, elle accepte de prêter main-forte à son ami vampire Stefan pour remettre un message à un autre mort-vivant.
Mais ce vampire inconnu est loin d’être ordinaire… tout comme le démon qui le possède.

Mon avis

En posant ce livre j’ai enfin eu la satisfaction de comprendre pourquoi cette série captive autant de lectrices.

Mais commençons par le début et par les points négatifs de ce tome. D’abord tout comme pour le premier et les autres qui suivent je trouve les couvertures totalement bizarres voir provocantes, ce qui ne reflète pas tout ce qui ce passe dans le livre. Mais bon les gouts et les couleurs ne se discutent pas après tout. Autre chose qui me dérange c’est le rythme trop rapide et le manque de fluidité parfois. Chose que j’avais déjà remarqué sur le tome 1 et qui ici est plus accentué. J’aurais aimé pouvoir respirer entre deux scènes ou grande réflexions stratégiques.

Sinon, comme je le disais, ce tome enclenche pour moi la machine du « cette série est géniale ». Je le trouve mieux construit et plus intéressant. Le thème du démonologue est totalement nouveau pour moi et il se passe une immensité de choses les plus captivantes et surprenantes les une que les autres. J’ai beaucoup aimé entrez directement dans le vif du sujet dès la première page. De plus, dans ce tome on apprend à connaitre les personnages et on entre dans leur monde très facilement.

En clair, j’ai bien fait de persévérer après « L’appel de la Lune » car je ne le regrette pas du tout et j’ai hâte de voir comment Mercy va faire le ménage dans sa vie sans y laisser des plumes, enfin des poils lol.

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 16:41

book cover la communaute du sud, tome 10 une mort certain

Le Mot de l'Editeur

' Encore affectée par la mort de sa cousine fae, Sookie rencontre d'autres problèmes : l'arrivée du créateur d'Eric, un Romain de l'Antiquité , accompagné du tsarévitch Alexis Romanov, sauvé des Bolchéviques, mais vampire... " 

Mon avis

Après avoir dévoré en 3 semaines au printemps dernier les 9 premiers tomes de la série, il est évident que ce livre à la couverture sublime, était pour ma LA sortie littéraire de l’année. J’ai voulu faire durer le plaisir de cette lecture mais, Arg. impossible, je voulais savoir au plus vite dans quels ennuis Sookie allez encore se fourrer !

J’ai trouvé que le récit démarre bizarrement, que ça peine à se mettre en place car il y a peu de dialogues et de mouvements, mais aussi parce que ce début est la suite directe de la fin du tome 9. Mais peu de temps après j’ai vite retrouvé les sensations que j’avais eue en lisant les précédant.

On retrouve donc notre petite bande de vampires/hybrides/faes au grand complet mais quelque peu changés. Je les ais sentis plus grandis, surtout Claude qui devient plus accessible et humain, drôle et moins « puant ». Sookie qui va encore bien souffrir dans ce tome et de différentes manières et qui va essayer de faire le point sur sa vie. On fait connaissance avec son neveu, Hunter, télépathe comme elle et qui n'a pas sa langue dans sa poche. Quand à Eric, et bien je suis sidérée de son évolution. Entre le tome 1 et le 10 il a subit une transformation impressionnante et j’en viens presque à regretter le Eric arrogant et manipulateur qui me fessai tan rire.

En fait, on retrouve ici les mêmes ingrédients des tomes précédents, c'est-à-dire de l’action, du sang, des énigmes et de drôles d’imprévus; sauf que je n'ai pas autant ri dans celui-ci.  

J’ai encore une fois été séduite par le style de l’auteur et son imagination. Malgré tout, je suis quand même un peu déçue qu’il n’y ait pas eu plus d’action et surtout de scènes Eric-Sookie (je sais, le tome 9 avait été fort de ce côté la, mais que voulez vous, je suis gourmande hihi). 

Cela reste ma série de Bit Lit préférée et continuera de le rester pour un bon moment.

Vivement le tome 11 

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 11:29

l'appel de la lune, mercy thompson 1, patricia briggs

 

Le Mot de l'Editeur

" Les loups-garous peuvent être dangereux si vous vous mettez en travers de leur chemin. Ils ont un talent extraordinaire pour dissimuler leur véritable nature aux yeux des humains. Mais moi, je ne suis pas tout à fait humaine. »

En effet, Mercy Thompson n’est pas une fille des plus banales.
Mécanicienne dans le Montana, c’est une dure à cuire qui n’hésite pas à mettre les mains dans le cambouis et à sortir les griffes quand le danger frappe à sa porte.
Mais ce n’est pas tout : son voisin très sexy est le chef de meute d’une bande de loups-garous, le minibus qu’elle bricole en ce moment appartient à un vampire, et la vieille dame très digne qui lui rend visite vient jeter des sorts sur son garage.
Au cœur de ce monde des créatures de la nuit, Mercy se trouve mêlée à une délicate affaire de meurtre et d’enlèvement…"

Mon avis

Le monde des vampires est fascinant mais bien peu complexe comparé à celui de ces créatures magiques que sont les loups-garous et autres changeurs ! Ce livre est mon premier de bit-lit qui ne traite pas principalement de vampires et c’est une bonne découverte que je dois aux viles tentatrices de Livraddict en particulier (n’est ce pas mesdemoiselles ?!)

Bon, je ne vais pas vous mentir, en lisant le premier chapitre (et en regardant la couverture qui me fait un effet bizarre) je me suis demandée ce qu’elles ont pu trouver à ce livre. Mais la patience aidant je m’en suis vite rendue compte.

En effet, on fait la connaissance de Mercy, une jeune femme au caractère certain et qui a de la répartie à revendre. Elle est originale et on la devine pleine de surprises 

De plus, l’histoire ne nous laisse pas souffler. Les temps morts ? On ne connait pas ! On est précipité au cœur d’affaires plus dangereuse et complexes les une que les autre, dans une atmosphère sauvage et étrange. C’est prenant à souhait, agréable et drôle (sa répartie vaux le détour !). Il n’y a pas de blablas inutiles car ici tout a son importance pour poser les bases de la série. L’histoire est bien ficelée avec une  intrigue complexe, digne d'un roman non étiqueté bit-lit.

La fin laisse deviner du beau et du bon pour la suite, on devine qwolfmoonue Stefan le vampire va prendre un tout autre statut dans le prochain tome et que la guerre va être déclarée entre  les loups d’Adam et de Samuel (j’en sautille d’avance).

Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé même si ce n’est pas non plus un livre extraordinaire. On ne peut d’ailleurs pas s’attendre à mieux sachant qu’il est le premier d’une longue série.

J’en attends donc beaucoup de la suite et autan le dire : si le tome 2 passe par la …          

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 15:32

la-vampire--t1-de-christopher-pike.jpg

 

4e de couverture:

"Je m'appelle Alisa Perne. Je suis intelligente, plutôt cultivée et dotée d'un formidable appétit de vivre.

J'ai de superbes cheveux blonds et des yeux d'un bleu électrique. Bref, tout pour plaire et pour être heureuse.

Il n'y a qu'un petit problème... On me donne 18 ans, mais j'en ai plus de 5000. Et surtout, je suis une vampire. La dernière de mon espèce.

Et, parfois, je me sens terriblement seule... Surtout quand un mystérieux ennemi me traque sans relâche, déterminé à me détruire. "

Mon avis

En plus d’une couverture magnétique et recherchée, ce petit livre est vraiment original.

En effet, je trouve intéressant de voir les choses à travers les yeux d’une vampire car jusqu'à présent je n’ai lu des livres de bit-lit que racontés par des femmes humaines.

Alisa est un vampire qui aime l’être et chéri son existence. Elle n’est pas morne, triste  et rongée de souffrance comme j’ai pu le voir dans d’autres œuvres. Ce trait de caractère pousse à la connaitre. Elle peut faire preuve de cruauté et tuer sans état d’âme mais aussi de compassion envers ceux chez qui elle distingue des qualités.

Dans l’histoire, elle va être amenée à manipuler Ray, un jeune et sympathique jeune homradha-krishname, pour arriver à ses fins : obtenir le code d’accès de l’ordinateur du père de celui-ci. A son contact elle éprouve des sentiments contradictoires, ils sont nouveaux et au même temps lui en rappellent d’autres si longtemps oubliés.

J’ai aimé savoir comment son nées les vampires, d’où ils viennent. Cette manière de mêler les divinités indiennes à leur création est vraiment un coup de génie. Ca m’a d’ailleurs donné envie de me documenter à ce sujet. C’est une écriture fluide, qui ne traine pas, très peu chichiteuse et claire ; ce qui constitue un autre bon point.

Par contre, le hic selon moi, est le rapprochement affectif trop soudain et empressé entre Alisa et Ray. J’aurai peut être aimé quelque chose de plus complexe dans les liens tissés, quelque chose de plus lent.

On remarque aisément que c’est le premier d’une série car les propos sont dilués et les mystères éclaircis au goutte à goutte. Même si c’est un petit livre (190 pages en tout et pour tout) on a quand même du mal à imaginer cette fin qui m’a surprise, dans le bon sens du terme.

 Il est clair que le tome 2 se retrouvera bientôt dans ma PAL ;)

Merci à BoB et aux éditions J'ai Lu pour ce partenariat !

 

 J'inscris ce livre au challenge Halloween 

Partager cet article
Repost0
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 13:08

True Blood 1

 

Le mot de l'Editeur

 

"Chez Merlotte, un bar du nord de la Louisiane, travaille une dénommée Sookie Stackhaouse. On dit qu’elle est un peu siphonnée, à cause de ses réactions imprévisibles. Mais Sookie n’est pas cinglée : elle peut lire dans les pensées. Sauf dans celles des vampires, qui vivent aujourd’hui au grand jour (enfin, façon de parler), ayant abandonné l’hémoglobine pour un substitut de synthèse qu’on sert même à la pression. Sookie s’ennuie un peu. Pas beaucoup d’aventures amoureuses dans le patelin, encore moins de mystère. Jusqu’à l’arrivée du beau Bill, vampire un peu paumé, qui va rapidement être accusé du meurtre de jeunes filles. Qu’importe, Sookie a bien l’intention de prendre sa défense, son coeur aussi, ce qui va poser plus d’un problème. Une romance de mystère et de surnaturel, où la fraîcheur de l’héroïne apporte une pointe d’humour réjouissante".

 

Mon avis

Bien que j’ai beaucoup aimé Twilight, je ne démords pas du fait que la Communauté du Sud est au-dessus du lot.

A première vu on peu être tenté de comparer les deux mais il ne faut pas oublier le caractère plus adulte du roman de Charlaine Harris et surtout qu’il a été écrit bien avant les aventures de Bella et Edward.

On y retrouve du sang (bien sur), des crimes, de vrais scènes d’amour,  une intrigue bien ficelée, des moments de pure humour et d’autre bien plus sombres. Au fil des tomes de nouveaux personnages, des événements majeurs et  des retournements de situation impulsent l’histoire et ne la laisse pas s’essouffler.

Pour moi c’est incontestablement LA série sur les vampires. 

> Petit parallèle sur l’adaptation pour la télévision.

Il faut savoir que cette saga a aussi été adaptée mais en série télévisée produite par HBO aux USA sous le nom TRUE BLOOD. La 3e saison commence tout juste à être diffusée pour les américains mais on peut se procurer la saison 1 et 2 en français.

J’ai trouve l’adaptation de Twilight bien plus réussie et fidèle que celle de la Communauté de Sud, peut être parce que la série télé permet de diluer les tomes pour pouvoir en faire plusieurs saisons.

Infos Utiles

- Editeur: J'ai Lu

- Prix compris entre 8 et 9€

- SAGA> 9 tomes parus en France, la suite le 20/10/2010 titré UNE MORT INCERTAINE  (la VO étant déja disponible sous le titre DEAD IN FAMILY)

 

Partager cet article
Repost0